Un certain Jaykishan était poursuivi devant la cour de Curepipe pour avoir agressé sa victime avec une pioche le 27 janvier 2011 à Vacoas. L’accusé obstruait le passage des véhicules près du Bazar et a mal pris les reproches de la victime qui s’en plaignait. Les coups reçus avec la pioche ont valu à sa victime une incapacité de travailler pendant plus de 20 jours. Il avait reçu sa décharge de l’hôpital après 28 jours. La victime a souligné en cour qu’il a dû être opéré, sous peine de rester paralysé.
La victime a nié avoir agressé l’accusé en premier, affirmant dans sa déposition qu’il faisait l’objet de fausses allégations puisqu’il se trouvait dans son véhicule lors de l’incident. Il a soutenu qu’il avait été poursuivi au préalable car l’accusé avait porté plainte pour coups et blessures dans cette même affaire. Mais les charges retenues contre lui avaient été rayées. L’accusé avait, lui, plaidé la légitime défense.
Dans l’énoncé de son jugement, la magistrate Darshini Gayan a indiqué qu’elle était satisfaite de la version donnée par la victime et par un témoin oculaire, écartant tout doute concernant l’innocence de l’accusé. Elle a ainsi trouvé Jaykishan coupable d’assault with aggravating circumstances.