INAUGURATION DU SIÈGE SOCIAL DE LA BANQUE WARWYCK—PRAVIND JUGNAUTH : « Faire des services financiers une force motrice de l'économie »

Échanges entre Roger Zannier et le Premier ministre Pravind Jugnauth vendredi soir, suivi avec interêt par Saleem Beebeejaun

« Faire des services financiers une force motrice majeure de la croissance économique du pays. » Tel est l'objectif que s'est fixé hier le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui procédait à l'inauguration du siège social de la banque privée Warwyck à Phoenix. La banque a été aménagée dans une magnifique maison en bois située sur la route Nalletamby, laquelle a été entièrement rénovée.
Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a procédé hier à l'inauguration du siège social de la banque privée Warwyck, à Phoenix, laquelle a été aménagée route Nalletamby, entièrement rénovée par l'équipe d'Ultra Construct de Jean Alain Nemorin. La Banque Warwyck a été incorporée à Maurice il y a trois ans et dispose donc désormais de ses propres locaux. 
Dans son discours prononcé à cette occasion, Pravind Jugnauth s'est dit fier que « dans un monde secoué par des incertitudes », l'OCDE a classé Maurice parmi les trois juridictions – aux côtés de l'Irlande et de la Norvège – qui soient “compliant”. « Notre île devance des nations telles que l'Allemagne, l'Australie et le Canada, qui ont obtenu une notation de “largely compliant”. Nous sommes dans la bonne direction », a-t-il dit, avant d'observer que Maurice est reconnue comme « une des économies les plus robustes de la région » avec un environnement favorable aux affaires. À noter que le dernier “competitiveness report” publié le 26 septembre par le World Economic Forum classe Maurice parmi les pays les plus compétitifs sur le plan global en Afrique, et ce alors que d'autres pays africains – à l'instar de l'Afrique du Sud et le Rwanda – ont chuté dans le classement. « Cette performance démontre que Maurice possède un système financier développé et solide, comme l'est notre bourse des valeurs, qui a été classée comme étant la première bourse africaine », estime le Premier ministre.
Pravind Jugnauth a observé que Maurice « ne baissera pour autant pas les bras » car l'objectif de son gouvernement est « d'accroître la part de 12% qu'occupe le service financier » dans le Produit intérieur brut. « Nous voulons faire en sorte que le secteur financier soit la force motrice majeure de la croissance économique du pays », a poursuivi le Premier ministre. Ce dernier a par ailleurs insisté sur l'importance que le secteur privé et le secteur public « travaillent ensemble pour assurer la durabilité du secteur financier tout en innovant afin d'accueillir de nouveaux pôles de développement ». 
Le président de la banque, Salim Beebeejaun, ainsi que Roger Zannier se sont adressés successivement à l'assistance pour parler entre autres du rôle des banques privées. Salim Beebeejaun a dit souhaiter l'adoption d'une nouvelle législation afin que de nouveaux outils financiers puissent être développés. Roger Zannier a, lui, expliqué avoir choisi Maurice pour y installer son siège social pour une série de raisons, dont « la stabilité politique, la répartition homogène des activités économiques, la possibilité d'utiliser aussi bien la langue française que la langue anglaise, la familiarité avec le code civil français et la “common law” britannique, la diversité culturelle, la position centrale entre l'Afrique et l'Asie ainsi que le faible décalage horaire ». Le Premier ministre a ensuite visité les locaux de la banque.