Le nouveau titulaire en poste au ministère du Logement et du Développement des terres, Steven Obeegadoo, a réuni hier après-midi les officiers en charge du dossier de Cité Longères à la National Housing Development Company (NHDC) pour passer en revue la situation.

Il a eu des consultations avec le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, et le Parliamentary Private Secretary Sharvanand Ramkaun, tous deux élus de la circonscription de Pamplemousses/Triolet (No 5). Les officiers de la sécurité sociale étaient aussi présents à Ébène.

Les autorités se sont donné un délai de trois semaines pour reconstruire les 12 maisons, qui ont été complètement sinistrées par le feu. Sur les 36 toits affectés, 24 nécessitent trois à quatre jours de travail, ont laissé entendre ceux responsables d’assurer le suivi à l’issue de la réunion d’hier.

Le ministère de la Sécurité sociale a mis à la disposition de ces familles trois centres communautaires, soit à Riche-Terre, Baie-du-Tombeau et Saint-Malo, en guise d’hébergement temporaire, soit le temps que les autorités accélèrent les travaux nécessaires pour que les victimes puissent regagner leurs habitations.

Le ministre Callichurn soutient « tout le nécessaire est fait afin que ces familles soient prises en charge dans les meilleures conditions possibles ». Il a aussi laissé entendre que des repas chauds seront offerts à ceux qui résident dans ces trois centres.

Il a également avancé que son collègue au gouvernement, le PPS Sharvanand Ramkaun, et lui reçoivent plusieurs sollicitations de différentes organisations pour venir en aide aux victimes.

Soodesh Callichurn précise aussi que la sécurité sociale compensera aussi ces familles à travers les subventions existantes sous le protocole en place pour les victimes d’incendie. Et dans la soirée d’hier, il indiquait que la police avait déjà procédé à l’exercice d’enregistrement des noms des personnes affectées et qui seront éligibles aux aides de l’Etat.