Deuxième compétition de la saison au niveau de la Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF), l’Independence Tournament s’est déroulée devant un public fort réceptif, le 28 mars dernier au Centre Idrice Goomanee à Port-Louis. Les participants étaient répartis en quatre catégories, à savoir kids, espoirs, seniors et élite. Cette dernière catégorie, qui a vu le sacre d’Ismaail Patel, a permis aux combattants de mieux se situer en vue des prochains championnats du monde en octobre prochain au Japon.
C’est ainsi que des combattants, à l’instar de Fadil Karimbocus (runner-up) et Rajeev Bhiynub, ont fait preuve d’une volonté à toute épreuve, alors que d’autres tels que Zakariyya Ozeer, Ismaail Patel et Darmanand Lullitt ont fait étalage de combinaisons techniques, leur permettant de se démarquer de leurs adversaires.
Du côté de la catégorie seniors, les trois meilleurs, à savoir Sagar Maharoo, Adafa Khan Yeadally et Irfan Limalia, ont démontré une nette progression, comparativement à leurs sorties de la saison dernière. Il est à noter que la compétition a été agrémentée de démonstrations des éléments féminins venant des dojos de Rose-Hill et du Centre Idrice Goomanee, de katas par les seniors et de techniques de shinkyokushin par les jeunes adeptes.
Au cours de la soirée, un hommage a été rendu à Nawaaz Madarbux. Décédé le 23 mars dernier, il a été un fidèle de la fédération depuis son lancement et a été un soutien inestimable au cours de toutes ces années. Président de la KMAF, Aslum Jeewa s’est dit heureux du succès obtenu par cette compétition, notamment à travers la présence du nombreux public et l’engouement affiché par les participants.
Quant à Ismaail Patel, il a soutenu que sa victoire réside dans un travail d’équipe et qu’il doit encore travailler pour atteindre d’autres sommets. La prochaine compétition au calendrier de la KMAF sera la Port Louis Cup prévue le mois prochain au même endroit.