La présidente Mariam goodur, entourée des membres éxécutives du MLC qui rend hommage à la femme mauricienne"

Le Muslim Ladies Council (MLC) souhaite le durcissement de la loi pour empêcher les agressions sur les femmes. C’est ce qu’a déclaré Mariam Goodur, présidente du conseil, en conférence de presse le 27 février, à Port-Louis, dans le cadre du 50e anniversaire de l’Indépendance de Maurice.

Le MLC a souligné l’importance de la femme dans le développement et le progrès du pays. Mariam Goodur a rappelé le combat de certaines femmes mauriciennes ayant milité soit pour la justice envers les femmes, soit pour le bien-être de celles-ci. « Nous rendons hommage à Anjalay Coopen, dont la bataille pour les droits humains est très connue. Nous rendons hommage à deux femmes musulmanes également, à savoir Hoorbhai Rajubally et l’épouse de Gorah Issac, qui ont été les premières femmes musulmanes à pratiquer le social à l’époque alors qu’elles étaient censées rester à la maison pour s’occuper de leur famille », a expliqué Mariam Goodur.

Par ailleurs, le MLC a mis l’accent sur le port du voile chez les femmes musulmanes. Mariam Goodur déplore le fait que les femmes, exerçant dans le secteur privé, n’ont toujours pas le droit de porter le voile. « Nous lançons un appel à tous les employeurs du secteur privé afin qu’ils permettent à leurs employées de porter le voile », dit-elle.
Au sujet des agressions sur les femmes, Mariam Goodur a demandé que le gouvernement durcisse les lois. « Les agressions sont de plus en plus violentes et les femmes sont brutalement assassinées. Il faut freiner la tendance », dit-elle.

Enfin, le MLC a dressé une liste d’activités qu’il compte organiser à l’occasion du 50e anniversaire de l’Indépendance. Le MLC finance partiellement les études d’une fille issue d’une famille pauvre. Des activités sont prévues pour des enfants handicapés, comme un concours de chants islamiques et la récitation du Coran, qui seront diffusés sur les chaînes de la MBC. Le MLC projette de réaliser le rêve d’un jeune handicapé, qui a toujours voulu animer le Journal télévisé de 19h30. Une négociation avec le directeur général de la station nationale est prévue. Le MLC honorera Sharmeen Choomka, qui a complété le HSC à l’âge de 13 ans. Un colloque axé sur Fatima Dina, sœur de Quaid-E-Azam et première femme musulmane à pratiquer le social, aura aussi lieu.