Le président de la Planters Reform Association (PRA), Salil Roy, réclame un partage équitable des revenus obtenus de la mélasse, sous-produit de la canne à sucre utilisé comme matière première dans la production d’éthanol et autres. « Les planteurs subissent un manque à gagner sur le prix de la mélasse. We are being treated most unfairly in the given circumstances where prices are falling », dit-il, avant de demander à la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) et au Control Board d’assumer leurs responsabilités et de bien faire la part des choses.