INFILTRATION D’EAU : Pas de préoccupation majeure pour le Bagatelle Dam

Il n’y a aucune fuite dans le barrage de Bagatelle et, jusqu’ici, toutes les vérifications et analyses démontrent qu’il n’y a rien de probant à craindre. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo, dans une intervention au Parlement vendredi, venant ainsi rassurer quant à la stabilité du Bagatelle Dam. Les autorités concèdent toutefois que des infiltrations ont été notées sur un point particulier au quatrième méandre de la rivière Cascade qui est très proche du talus de rétention de l’eau du lac. Pour éviter toute pression sur le Bagatelle Dam, ces infiltrations doivent être contenues. Un travail relevant pour l’heure des compétences du designer Artelia Eau & Environnement, font ressortir les experts, qui indiquent qu’il existe diverses solutions pouvant régler rapidement ce problème, qui ne représente toutefois no cause for concern à ce stade.
Alors que les exercices de wet testing effectués ces derniers jours sur le Bagatelle Dam se sont avérés concluants, un macadam vient semer le trouble s’agissant de ce réservoir désormais rempli à 100 % et prêt à desservir dans un premier temps la région port-louisienne. Appréhension que le Deputy Prime minister et ministre des Utilités publiques a vite tenté, à travers une déclaration à l’Assemblé nationale vendredi, de dissiper, affirmant qu’il n’y a aucun motif de préoccupation.
Si les informations circulent à l’effet ce qu’il y aurait des fuites dans ce barrage qui a coûté quelque Rs 6, 2 milliards, dont Rs 3, 2 milliards additionnelles pour des travaux de sécurisation, l’entrepreneur des travaux — China International Water and Electric Corporation (CIWE) — et le ministre de tutelle affirment que le Bagatelle Dam n’est pas menacé. Fuites il y a certes, concèdent les deux parties, mais pas au niveau du barrage.
C’est lors d’exercices de vérification que des infiltrations d’eau ont été notées par CIWE sur un point particulier, notamment au méandre N°4, (une courbe en forme de zigzag) situé sur le versant gauche de la Rivière Cascades, une des rivières alimentant le Bagatelle Dam. Ivan Collendavelloo l’a aussi confirmé vendredi, indiquant être en possession d’un rapport du constructeur et du constat des officiers de la Water Ressources Unit qu’il a mandés sur les lieux, et indiquant qu’il y a une infiltration à un point précis.
S’il y a des inquiétudes du fait qu’il se pourrait - si les précautions ne sont pas prises - qu’avec une pression exercée en raison de l’érosion sur ce versant de la rivière Cascade, cette infiltration trouve sa source au milieu du barrage, ce risque est minime, apprend-on. Notamment parce que cela prendra beaucoup de temps avant que cela n’arrive, mais surtout parce que les précautions auront déjà été prises entre-temps. Les experts insistent par ailleurs sur le fait que la stabilité du Bagatelle Dam n’est pas remise en cause, notamment en raison du cut-off wall installé en ancrage dans le Bagatelle Dam en vue de rendre le site perméable, sans fuite et sans risque d’effondrement.
C’est ce que confirme le ministre des Utilités publiques, qui a fait ressortir que, selon les données techniques qu’il a reçues de ces officiers qui ont effectué un constat sur les lieux récemment, après la découverte de cette infiltration d’eau, « the dam and the cut off wall are well efficient. » D’ailleurs, depuis que le réservoir est rempli à 100%, rien d’anormal n’a été détecté, si ce n’est la fuite en question. Pour éviter tout risque, il faut que les autorités s’assurent de protéger le barrage de ce versant de la rivière. « Des solutions existent », confirment des experts interrogés par Week-End. « Il revient toutefois au designer du barrage de trouver le concept le mieux approprié », disent-ils.
CIWE abonde dans le même sens, indiquant que s’il reste encore quelques mois en vue de s’assurer du monitoring avant le handing over à la Central Water Autority (CWA), il a fini la partie de son contrat avec la construction du barrage et que celui-ci, comme le prouvent tous les tests effectués, est sans risque de fuite. Ainsi, l’approfondissement du cut-off wall de même que la construction d’une protection sont recommandés par les consultants à ce point particulier de la rivière Cascades. Par ailleurs, s’il soutient que « based on the advice of the dam expert of the Consultant, there is no cause for concern », Ivan Collendavelloo réclame néanmoins une surveillance étroite du barrage conformément aux normes établies.