INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES: Pas d'augmentation du prix du ticket de bus

Des routes de raccordement pour décongestionner le pays

La récente hausse du prix de l’essence et du diesel n’entraînera en aucun cas une majoration du prix du ticket d’autobus. C’est ce qui ressort d’une déclaration du ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, mardi après-midi lors de l’ouverture d’un tronçon de Calebasses à Arsenal. Il avance que le gouvernement décaisse Rs 2 milliards de subventions aux compagnies d’autobus. « Ce prix est calqué sur le prix du ticket actuel. Une augmentation du prix du ticket d’autobus augmentera aussi la somme de Rs 2 milliards », dit-il, précisant qu’aucune augmentation du ticket n’est prévue.
Le ministre des Infrastructures publiques soutient qu’il déposera le rapport du projet Metro Express « à la prochaine rentrée parlementaire ». Nando Bodha réfute que celui-ci coûtera plus de Rs 18,8 milliards. Selon lui, aucun changement n’a été fait entre le projet de 2014 et celui du gouvernement actuel. « C’est le même projet », précise-t-il.
La contestation des travailleurs du secteur du transport « n’est pas prise à la légère », informe le ministre. Nando Bodha se dit prêt à rencontrer les syndicats. Toutefois, il ne compte pas le faire sans avoir ses arguments en poche. « Nous devons trouver des éléments pour les rassurer », indique-t-il, soutenant que c'est ce que son ministère s'évertue à rassembler en ce moment. La rencontre, selon lui, est prévue dans trois semaines et devra permettre de trouver des solutions pour que ces travailleurs aient toujours leur place dans l’industrie du transport. Au sujet du sondage de DCDM Research sur le Metro Express à Maurice, Nando Bodha invoque que l’exercice « n’a pas été commandité par le gouvernement ».
En vue de décongestionner le trafic, la construction de routes de raccordement consiste en une politique du gouvernement. « Nous mettons en place cette politique un peu partout dans le pays », souligne Nando Bodha. Après le tronçon entre Terre-Rouge/Verdun et Arsenal, une autre liaison routière sera construite à Grand-Baie La Croisette vers Mon-Choisy. Une autre est également prévue de la rue Vingt Pieds vers Saint-François. Ce tronçon sera construit au milieu d’un champ de cannes, le terrain ayant déjà été identifié. « La RDA travaille sur ces tronçons pour apporter plus de fluidité », annonce le ministre.
Une Traffic Modelling Unit sera en outre mise sur pied par le ministère des Infrastructures publiques. C’est un logiciel qu’utilisera le gouvernement pour connaître les conséquences d’une hausse du trafic routier. Un expert coréen de la Korea Express Way est attendu au pays pour aider Maurice à se familiariser à cette technologie. « Nous utiliserons ce “modelling” pour accélérer la fluidité », affirme Nando Bodha.
Les travaux de construction du tronçon de Calebasses à Arsenal ont débuté au mois de février de cette année et ont coûté Rs 25 millions. Selon Shantaram Jankee, Acting Divisional Manager de la RDA, ce tronçon devrait soulager les nombreux automobilistes de Triolet et des endroits avoisinants. « Au lieu de faire un trajet de 3,5 kilomètres, les automobilistes ne feront que 450 mètres pour converger vers la route M3 afin d'aller vers d’autres routes. Nous allégeons ainsi le trafic sur la M2 », explique-t-il. Pour assurer la sécurité des usagers de cette route, des balustrades ont été installées. Des drains ont aussi été aménagés tout au long du chemin. Avant que ne débutent les travaux, quelques acquisitions de terre ont été faites. Par ailleurs, la Road Safety Unit a effectué une étude sur le tronçon pour éliminer divers problèmes qui existaient. À la fin du nouveau tronçon, des feux de signalisation ont été installés. De plus, il nous revient que les panneaux de signalisation et les marquages routiers ont été mis en place suivant les normes internationales.
La décongestion de cette partie du pays se poursuivra avec un projet d’élargissement de la Mauras Road à Malakoff. Les travaux débuteront d’ici deux semaines en vue de soulager les automobilistes qui empruntent ce chemin étroit pour aller vers le nord. « Nous allons élargir cette route à sept mètres et nous y installerons également des trottoirs », annonce-t-il. Des procédures ont déjà été enclenchées pour le début des travaux de cette route, dont la longueur est estimée à 350 mètres. L’aval des propriétaires de terrains privés longeant la route est aussi attendu. La fin des travaux est prévue d’ici quatre mois. Le coût du projet est estimé à Rs 14 millions.
Présent lors de cette cérémonie, Sudesh Callichurn, ministre du Travail et également député de la circonscription No 5, déclare que le tronçon se présente comme « un soulagement pour de nombreux automobilistes ». Il souhaite que le tronçon puisse se joindre au “bypass” de Triolet.