@socialmediaimpact.com

Les Français en colère ? Oui et ils le font même savoir sur Facebook ! Selon une étude publiée par Quintly, la France serait le deuxième pays à utiliser le plus le smiley « énervé » en réaction à des publications sur le réseau social.

Depuis 2016, sur Facebook, il est possible de réagir aux publications de vos amis. En plus « d’aimer » une publication, vous pouvez aussi ajouter un petit smiley en fonction de votre humeur : « mort de rire », « triste », « étonné » ou encore « en colère ».

Et ce fameux « smiley » rouge de colère plaît particulièrement aux Français. En effet, une étude menée par le site Quintly, un outil d’analyse des réseaux sociaux, affirme que la France est le deuxième pays au monde qui utilise le plus ce smiley fâché, juste derrière la Corée du Sud. Afin d’effectuer cette étude, plus de 44 millions de réactions ont été analysées entre janvier et avril 2018. Quintly compte donc une moyenne de 37 réactions « en colère » par publication.

Le site note aussi que certaines publications nous interpellent plus que d’autres. Parmi les sujets qui nous font le plus réagir et qui nous mettent le plus en colère, on retrouve les animaux et… la restauration.

Le graphique de Quintly représentant la moyenne de réactions « en colère » par publication et par pays :

www.quintly.com

La Corée du Sud en tête de podium

L’étude tient à préciser que si les Sud-Coréens utilisent autant ces réactions « en colère » sur les réseaux sociaux, c’est avant tout parce que leur pays a connu des événements dramatiques ou contestés par la population pendant la période d’étude. Parmi eux, l’incendie de l’hôpital de Sejong en janvier 2018, ou encore la décision du gouvernement à intégrer des joueuses nord-coréennes à l’équipe féminine de hockey lors des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang.