En début d’après-midi, le MMM a confirmé sa démission du comité parlementaire de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Les trois parlementaires du MMM siégeant sur cette instance de l’Assemblée nationale, à savoir Rajesh Bhagwan, Veda Baloomoody et Zouberr Joomaye, ont écrit officiellement à la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, pour officialiser cette décision de retrait.
« Initialement, le MMM a voulu donner une chance au comité parlementaire de l’ICAC en permettant à des membres d’y siéger. Or qu’avons-nous vu depuis l’installation du gouvernement de Lalyans Lepep. Il y a eu un downgrading systématique de cette instance, confirmant du même coup que la lutte contre la fraude et la corruption n’est pas la priorité de ce gouvernement. L’ICAC avait démarré sur un mauvais pied quand on connaît les circonstances dans lesquelles le précédent directeur général avait été nommé ; puis il y a eu la nomination des proches politiques au sein de la commission », déclare le Chief Whip, Rajesh Bhagwan.
« Puis nous avons eu l’épisode de la lettre de démission de cette membre de la commission et du retrait de cette lettre. Or, aujourd’hui, la situation à l’ICAC est encore plus grave avec la suppléance décidée par le gouvernement. Nous n’avons nul autre choix que de démissionner car nous ne pouvons être complice ou apporter notre caution à la transformation de l’ICAC en une succursale politique du gouvernement », s’est appesanti Rajesh Bhagwan.