Filiale de l’Agence française de développement (AFD) dont les opérations sont essentiellement concentrées sur le secteur privé, Proparco a annoncé, par voie de communiqué cette semaine, une prise de participation de 15% dans le capital de CIEL Healthcare Limited.
Faisant état de cette annonce dans son édition en ligne, Jeune Afrique rapporte que l’investissement de Proparco dans CIEL Healthcare Ltd. vise à permettre à cette dernière, qui est elle-même une filiale du groupe mauricien CIEL, de réaliser ses projets de développement. Selon Jeune Afrique, le communiqué indique que « Proparco s’associe au groupe CIEL pour développer une chaîne d’hôpitaux privés en Afrique subsaharienne » et que « cet investissement participera à l’acquisition d’établissements de santé dans la région et au développement en leur sein de nouveaux services médicaux de pointe (obstétrique, cancérologie, cardiologie) peu disponibles localement. »
Jeune Afrique rappelle que CIEL Healthcare Ltd est déjà actionnaire majoritaire de Fortis Clinique Darné, hôpital privé à Maurice, dans laquelle il a augmenté sa participation de 44% à 58% en mars dernier, et de l’International Hospital Kampala, grand hôpital privé de la capitale ougandaise, dont il a pris une participation majoritaire de 90,1% également en 2015. La société détient également 35% du laboratoire mauricien, LIBA, spécialisé dans l’analyse des contaminants et polluants dans l’agroalimentaire, l’environnement, la santé animale, le cosmétique et les dispositifs médicaux.
« Une montée en puissance dans la santé pour le groupe CIEL (sa filiale Healthcare pèse 7% de son portefeuille au 30 juin 2015, contre 3% à la clôture précédente) qui est, par ailleurs, actif dans les secteurs de l’agroalimentaire, des services financiers, de la santé et du textile », souligne le quotidien en ligne.
Proparco précise dans son communiqué que « CIEL Healthcare Ltd prendra des participations majoritaires dans des hôpitaux de premier plan et quelques établissements plus mineurs » et ajoute que la société contribuera à développer les infrastructures de santé en Afrique subsaharienne où l’offre de soins est structurellement déficitaire. Ce projet devrait déboucher sur la création, à l’horizon 2020, d’une centaine de lits supplémentaires, ce qui lui permettra d’accueillir 150 000 patients additionnels.
CIEL, poursuit Jeune Afrique, est une société d’investissement active à Maurice, en Afrique et en Asie. Comptant environ 27 000 salariés, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires d’environ 518 millions de dollars. Proparco, pour sa part, disposera d’un portefeuille d’investissements estimé à 4 milliards d’euros fin 2015.