Le vice-Premier ministre et ministre des Utilités Publiques, Ivan Collendavelloo dont Le Mauricien annonçait un déplacement à l’étranger en ce jour, se trouve actuellement à la Réunion.

Il est intervenu en direct dans le JT de 19h00.Interrogé par la présentatrice sur le départ de la présidente de la République, il a rappelé que Ameenah Gurib Fakim est une éminente scientifique, qui méritait bien d’être à la présidence de la République.
Il devait souligner que son départ n’est pas lié à la corruption mais à un abus.
« Il ne faut pas se hâter à former des qualificatifs juridiques à la situation des faits qui ne concernent absolument pas les fonds publics » Et d’expliquer qu’il y a eu certes un abus de ses cartes de crédits qui n’engagent pas les fonds de l’état.

« Ameenah a bien servi son pays. Les événements sont tels qu’il ne lui restait pas d’autre choix que de partir et de démissionner » a fait ressortir Ivan Collendavelloo. A la question de savoir si l’opposition allait mener la vie dure au gouvernement sur cette affaire, le vPm a avancé que c’était au gouvernement de décider de la suite des événements.

Le vPm devait enfin souligner les relations bilatérales entre la Réunion et Maurice.