Une vingtaine d’albums internationaux, des milliers de concerts à travers le globe, des collaborations avec des artistes comme Stevie Wonder, George Benson, Chaka Khan, Al Jarreau et bien d’autres : Jean-Paul Maunick est une personnalité du jazz international. Aussi connu comme Bluey, ce Mauricien vit une aventure sans fin depuis qu’il a créé le groupe Incognito en Grande-Bretagne, en 1979. Un acid-jazz teinté de soul, de funk, etc., qui renouvelle sans cesse son auditoire dans un groove authentique qui lui confère une signature unique.
Guitariste, producteur, arrangeur, chanteur, le fils du poète Edouard Maunick revient sur son parcours depuis qu’il a quitté Maurice à 9 ans, dans les années 60. Malgré le déchirement, la culture locale ne l’a jamais quitté, le séga a été l’un des fondements de sa carrière. Bluey se dit heureux : l’un de ses plus vieux rêves se réalisera lorsqu’il donnera son premier concert à Maurice, le 13 mai au MGI.
À travers un rendez-vous téléphonique que nous a arrangé son oncle, Jacques Maunick, que nous remercions, Bluey, de Londres, nous ouvre les portes de son univers fantastique.