Jeanot Bardottier était très sollicité samedi dernier. Avec une full card, il fallait s’attendre que le natif de Tranquebar “pédale” fort. Mais à l’arrivée, c’est une toute petite victoire qui tomba dans son escarcelle grâce à Aficionado, un coursier qu’il a fait triompher pour la deuxième fois d’affilée. Le jockey mauricien totalise 13 victoires, soit quatre de moins que Brandon Lerena, toujours leader mais qui n’est plus de la course à la Cravache d’Or. Mais “Bardo” hésite à parler du titre, vu que deux suspensions, totalisant six journées, pèsent sur lui.
« Je suis content d’avoir sauvé ma journée, même si j’aurais aimé ramener plus de gagnants. Avec un brin de chance, je pense que j’aurais pu remporter deux voire trois victoires », déclare-t-il. Justement, en huit montes, le jockey mauricien a fini deux fois à la deuxième place avec Noordhoek Ice et Emaar, troisième sur Independence et quatrième avec Secret Idea. « Aficionado était très bien. La distance plaidait en sa faveur et avec le départ raté d’Avail, notre tâche est devenue encore plus facile », précise-t-il. La cravache mauricienne pense que ce cheval de l’entraînement Preetam Daby ne s’arrêtera pas en si bon chemin. « Il devrait remporter au moins deux autres courses cette saison. »
Dans l’épreuve d’ouverture, Jeanot Bardottier pense que Noordhoek Ice l’aurait emporté n’était la présence d’un Jullidar complètement retrouvé. Idéalement placé, l’élève de Simon Jones fut incapable de changer de vitesse pour faire jeu égal avec l’éventuel vainqueur qui s’amenait comme un boulet de canon en pleine piste.
Des regrets, Jeanot Bardottier en nourrissait davantage après la troisième épreuve, lorsque pour la cinquième fois de suite, Emaar trouva plus fort que lui. « Je souhaite ardemment le monter encore une fois afin de le porter vers la victoire, pour le bonheur de ses propriétaires. On a été contraints de courir en épaisseur au tournant, ce qui lui a été préjudiciable. » Selon lui, il a un potentiel indéniable mais il lui faut « un soupçon de chance. »
En ce qui concerne Independence, battu et devancé par Trackmaster et Dawn Raid respectivement, notre interlocuteur pense qu’il aurait pu aspirer à mieux si Parker ne s’était pas mis au travers de sa route quand le cheval de Simon Jones a été ramené par son jockey. « Son grand coeur aidant, je pense qu’Independence n’est pas loin de sa première 2017 », estime-t-il. Parlant de la course de Secret Idea, Bardottier est d’opinion qu’il a besoin de temps pour son adaptation et que ce grand cadre ne peut que progresser à partir de maintenant.
En revanche, il se dit satisfait de la performance de Solar Star dans le Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy. « Il n’a nullement démérité dans ce lot relevé et il faut compter avec lui à l’avenir. » À noter que Solar Star a terminé 5e, à 1,85L de Tabreek dans cette dernière répétition menant au Maiden.
Finalement, au sujet de Blue Jeans, le fait d’avoir été sévèrement gêné par Logan dans le parcours lui a causé préjudice. « Il a perdu tout intérêt à la course à partir de là. »