La sélection mauricienne de natation sera finalement composée de cinq nageurs au lieu de six. Bradley Vincent qui était également sélectionné pour les Jeux d’Afrique a du y renoncer en raison de ses engagements personnels. Un gros coup dur pour Maurice, puisque Vincent n’est qu’autre que le quadruple médaillé d’or des Jeux des Îles de l’Océan Indien 2019. Il avait remporté les épreuves de 50 m nage libre, 100 m nage libre, 200 m dos et 50 m papillon. Il était dans doute l’une des meilleures chances de médailles pour Maurice.

Cependant, les autres nageurs mauriciens ne sont pas en reste. En effet, Mathieu Marquet, Grégory Anodin, Jonathan Chung Yee, Tessa Ip Hen Cheung et Camille Koenig, des médaillés d’argent et de bronze aux JIOI auront aussi leur mot à dire dans la compétition. Par ailleurs, Marquet et Koenig reviennent des Championnats du monde de natation qui s’est tenue du 21 au 28 juillet à Gwangju, en Corée du Sud où ils étaient à rude épreuve. Une compétition dont Bradley Vincent et Elodie Poo Cheong avaient également participé.

Force est de constater que face aux meilleurs nageurs mondiaux, la marche était trop haute pour eux, sans doute à cause de la fatigue accumulée depuis les Jeux des Îles de l’Océan Indien, dont les épreuves de natation ont pris fin le 23 juillet. Malheureusement, ils n’avaient pu se qualifier pour les finales. Au Jeux d’Afrique au Maroc, Marquet et Koenig auront certainement à cœur de reprendre du poil de la bête.

La sélection

Athlètes : Mathieu Marquet, Grégory Anodin, Jonathan Chung Yee, Tessa Ip Hen Cheung, Camille Koenig

Entraîneur : Idris Sufraz