Photo illustration

Les pongistes mauriciennes se sont qualifiées hier pour les Mondiaux par équipes, qui se tiendront l’année prochaine à Busan en Corée du Sud.

La victoire contre le Maroc en match de classement leur offre la possibilité de disputer aujourd’hui la cinquième place à l’Éthiopie. La défaite contre la Tunisie en quarts de finale n’aura pas été vaine. D’ailleurs, les Tunisiennes en ont eu pour leur argent contre des Mauriciennes gonflées à bloc. En témoignent les scores des trois rencontres. En premier lieu, Oumehani Hosenally s’inclinait en 3-2 contre Manel Baklouti. Prathna Jalim, de son côté, y passait aussi, non sans s’être battue (1-3) contre Safa Saidani, avant que Ruqayyah Kinoo ne courbe elle aussi l’échine, cette fois contre Fadwa Garci (1-3). Ce matin se tenait le match de classement contre l’Éthiopie, vaincue par l’Égypte en quarts de finale également.

Chez les messieurs, l’aventure n’aura pas été aussi fructueuse. Après avoir connu une mauvaise série en phase de poules, ils se sont retrouvés à disputer les accessits. Après une difficile victoire contre l’Éthiopie (3-2), Brian Chan Yook Fo, Jason Pontoise et Faiz Baboolall ont affronté le Kenya dans une joute qui a vu les Mauriciens émerger en vainqueurs (3-1). Reste le dernier test à disputer contre l’Afrique du Sud pour déterminer qui des Mauriciens ou des Sud-Africains termineront à la 15e place.

Dans l’autre bout du tableau, on retrouve les deux puissances continentales que sont l’Égypte et le Nigeria, qui disputeront les deux finales (masculine et féminine), où un ticket est en jeu pour les JO de Tokyo 2020.