La sélection du 974, champion de France de rugby à 7 en 2018

À l’approche de la 10e édition des Jeux des Îles de l’océan Indien sur nos terres du 19 au 28 juillet prochain, la présélection de rugby à 7 de l’île soeur se prépare déjà activement. L’un des favoris du tournoi, avec les Makis de Madagascar, les rugbymen réunionnais ambitionnent ni plus ni moins l’or dans cette discipline.

40 ans, soit après la première édition en 1979, le rugby refait surface aux Jeux. À cette époque, deux sélections s’étaient présentées, la Réunion et Maurice. Les rencontres qui se jouaient selon une formule aller-retour avaient souri aux Réunionnais. « Depuis, on se bat pour que le rugby soit présent aux Jeux, » fait ressortir Daniel Blondy, médaillé d’or aux Jeux 1979 et président du comité territorial (Réunion) au journal Le Quotidien de la Réunion.

Un premier regroupement se tiendra le 28 janvier prochain à Tampon. Plusieurs rencontres amicales face aux Makis de Madagascar sont aussi à l’agenda. Pour cette 10e édition, le groupe réunionnais sera dirigé par Jérôme Agenor, champion en France fédéral en titre avec la sélection réunionnaise à 7, en septembre dernier, et aura à ses cotés le manager Daniel Sauges et le kinésithérapeute Pierre Bonhoure.

« On compte sur une quarantaine de gars en tout dont la moitié provient des joueurs universitaires. On a affronté les Makis à Tana, l’an passé, en préparation. On avait perdu par trois essais à deux. Ce sont des joueurs avec des qualités exceptionnelles, ça va être énorme », souligne Agenor au journal de l’île soeur.

Outre les rencontres préparatoires face aux Makis, figure également une compétition qui comprendra quatre équipes soit deux formations universitaires, une équipe fédérale et la sélection nationale malgache.

À noter que les Makis font partie du Top 4 du rugby à 7 en Afrique.

Et la présélection mauricienne ?

Dans l’optique de cette échéance interîles, en octobre dernier, la sélection mauricienne, composée principalement de jeunes joueurs, avait fait le déplacement en Tunisie afin de participer à la Coupe d’Afrique de rugby à 7. Les Mauriciens avaient pris la 12e place dans ce tournoi africain. Dirigée par le directeur technique national, le Français Jean Baptiste Gobelet et de l’entraîneur national, le Rodriguais Patrice François, le DTN nous avait confié que, « lors de ce déplacement, j’avais besoin de situer le groupe à environ dix mois des Jeux des îles. Pour les prochaines échéances, d’autres joueurs intégreront la sélection. Au niveau de ceux qui évoluent à l’étranger, nous continuons avec le programme mis en place avec la fédération pour le suivi ».

Concernant le déplacement dubaïote en décembre dernier, la sélection de Maurice n’avait pu participer au Dubai 7’s car plusieurs cadres de ce groupe sortaient de blessures ou faisaient leur rééducation. Pour 2019, plusieurs sorties sont prévues pour les Mauriciens, qui comprendront des matches amicaux contre des équipes malgaches et celles de l’Afrique du Sud.

À savoir que pour les Jeux, quatre sélections dont Réunion, Mayotte, Madagascar et Maurice se disputeront le titre 40 ans après. Les équipes seront présentées dans une poule unique avec une formule de championnat. Sur papier, les Makis de Madagascar seront les favoris de la compétition, suivis des Réunionnais. Mais les Mauriciens, à domicile, n’iront pas la fleur au fusil. Le rugby se jouera sur le terrain du SPARCS à Médine.