Une multitude de jeunes s’était retrouvée en action les 18 et 19 novembre dernier sur les divers sites de compétition de l’île pour en découdre à l’occasion des nouveaux Jeux des Jeunes (13-15 ans). De 2 000 à concourir à la phase préliminaire, ils étaient plus d’un millier (1 271) à participer à la phase finale dans au moins 11 disciplines à l’affiche : football, athlétisme, boxe, tennis de table, judo, mini volley-ball, basket-ball, tennis, badminton, natation et cyclisme.
Si les éléments port-louisiens se sont avérés les meilleurs chez les garçons en football, par contre c’est Grand-Port qui s’est retrouvé à l’honneur chez les filles aux dépens de Pamplemousses après l’épreuve de tirs au but. BBRH a dominé les compétitions de tennis de table, alors que les boxeurs de Curepipe et Flacq ont fait parler d’eux.
En basket-ball, Rivières du Rempart (filles) et BBRH (garçons) se sont partagé les titres, tandis qu’en athlétisme Alvin Rughoodass (PL) et Laëticia Germain (Sav) ont été sacrés les meilleurs jeunes. Mais faut-il souligner que les performances sont restées très loin des records nationaux dans toutes les épreuves.
Sur le tatami (judo), Port-Louis a dominé les débats, tout comme BBRH et Moka en mini volley-ball. Chez les badistes, Mevan Dewoo (Vac.Ph) et Sendila Mourat (Riv. du Remp) ont émergé du lot.