Au sein de la petite communauté mauricienne au village des Jeux, on ne veut pas parler de la poisse, mais l’absence de Yannick Lincoln au sein de la sélection pour les Jeux du Commonwealth est un sujet de discussion et de préoccupation. En deux ans, le champion mauricien sur route comme sur les sentiers battus rate son deuxième événement sportif le plus important de la planète consécutivement.

Souvenez-vous des Jeux Olympiques à Rio où le cycliste mauricien a dû renoncer à la compétition après une chute à l’entraînement et qui l’avait conduit à une hospitalisation. Cette fois, il doit renoncer à Gold Coast après une chute qui lui a fracturé quatre côtes et qui a nécessité quatre mois de repos.