La police du Queensland a confirmé à nos confrères de la chaine de television ABC et son site internet qu’elle enquêtait sur des allégations d’attentat à la pudeur contre un athlète d’une équipe visitant les Jeux du Commonwealth.

Les médias mauriciens ont rapporté que cela concernait un officiel de l’équipe de leur nation, et l’athlète aurait subi des pressions pour ne pas rapporter l’incident avant son retour.

La Fédération des Jeux du Commonwealth a déclaré qu’elle était au courant des allégations et a demandé à la police d’enquêter.

Le commissaire de police du Queensland, Ian Stewart, a déclaré qu’aucune plainte officielle n’avait été déposée, mais la police enquêtait actuellement sur « les allégations d’agression sexuelle par un membre de l’une des équipes du Commonwealth ».

« S’il y a une personne dans l’une des équipes qui souhaite porter plainte au service de police du Queensland au sujet d’un incident survenu ici ou ailleurs, alors nous sommes prêts à recevoir la plainte », a-t-il dit.

« Nous nous concentrons toujours sur le plaignant sur ces questions, et si une personne venait à faire des allégations d’agression sexuelle, la police du Queensland appuierait manifestement cette personne et examinerait les informations qu’elle a fournies. »

Rappelons que la lanceuse du javelot, Jessica Sokun allègué avoir fait l’objet  d’attouchements sexuels par le chef de mission Kaysee Terovengadum et l’histoire n’a jusqu’ici pas sorti du cercle de  la délégation mauricienne.

Par ailleurs une histoire de seringues retrouvées sur des membres de la délégation indienne fait aussi grand bruit et fait l’objet d’une enquête des autorités australiennes.