Même si Maurice a obtenu l’organisation des Jeux des îles de 2019, suite à la réunion du Conseil International des Jeux tenue en octobre dernier, les Comores ne veulent toujours pas retourner le drapeau des Jeux. Ce drapeau avait été remis à Ibrahim Ben Ali, président du comité olympique comorien par Philippe Hao Thyn Voon, président du comité olympique mauricien, lors de la cérémonie de clôture des 9es Jeux des îles à l’île de la Réunion en août dernier.
Il était alors question que les Comores organisent les prochains JIOI, avant que cette décision soit renversée au cours de la dernière réunion du CIJ. Il semblerait que dans leur désir de récupérer l’organisation des JIOI, les Comores aient trouvé un appui en Madagascar. Le comité olympique malgache a ainsi prévu une « réunion de réconciliation » entre les 10 et 17 janvier prochains. Une démarche qui n’est pas au goût de Maurice et de l’île de la Réunion. « Il y a anguille sous roche. Toutes ces tractations ne sont pas claires. D’ailleurs, toute réunion entre membres du CIJ doit être convoquée par le président », soutient Philippe Hao Thyn Voon.
La prochaine réunion du CIJ devrait se tenir fin février à Maurice, et il se pourrait qu’elle soit avancée de quelques jours. Reste que certains propos à la presse comorienne d’Ibrahim Ben Ali, qui dépassent le cadre sportif, ne sont pas au goût des dirigeants du CIJ.