J&J AUDITORIUM LE 4 NOVEMBRE : Linzy fête ses 30 ans de carrière

Sortie de deux albums, dont l’un de gospel, d’ici début octobre pour marquer cet anniversaire

Ces cinq dernières années sont passées incroyablement vite ! À peine célébrait-on les 25 ans de carrière d’artiste de Linzy Bacbotte-Raya en octobre 2013, que voilà qu’en novembre elle en soufflera les 30 bougies. Le samedi 4 novembre, elle sera présente sur la scène du J&J Auditorium de Phœnix, le temps d’un concert-anniversaire. Bien évidemment, elle sera dignement entourée et accompagnée pour ce grand événement.
Grande dame de la scène locale s’étant illustrée brillamment dans divers registres allant du chant, de la danse à la comédie, Linzy Bacbotte-Raya est passée du statut de « petite princesse » des Mauriciens à celui de femme et de mère modèle, qui en inspire plus d’une. Elle est d’ailleurs l’une des rares artistes à maintenir un rythme régulier de spectacles, se présentant chaque année sur scène. Cette année, ce n’est pas un, mais trois événements qui l’attendent ! 
« Linzy prépare actuellement un concert pour marquer ses 30 ans de carrière », explique sa « tendre moitié », Bruno Raya. « En parallèle, elle travaille sur deux albums ». Le premier, continue-t-il, « devra sortir d’ici début octobre, disons, dans les meilleurs délais. Innovation, puisque Linzy ne fait les choses à demi, ce sera un album de gospel. Un registre qu’elle explore et qui l’inspire beaucoup. » Exalte to grander, cet opus qui se déclinera en résonances gospel contiendra une douzaine de titres. « Le second album sera différent et devrait suivre quelques mois plus tard », déclare Bruno Raya. À signaler la collaboration de Mario Ramsamy sur le titre Kouler Natirel qui figurera sur l’opus, ainsi que la présence de « lezot camarad artis ».
Le samedi 4 novembre sur la scène du J&J Auditorium, Linzy Bacbotte-Raya s’illustrera dans tous les registres musicaux et artistiques qu’elle maîtrise : séga typique, séga moderne, variété, reggae… Bien évidemment, la « petite princesse » des Mauriciens sera bien entourée et accompagnée d’autres artistes, afin que la fête soit complète et somptueuse. Bruno Raya annonce d’emblée que c’est à un « voyage musical où l’émotion sera de mise » que nous convie l’artiste qui, ces dernières années, s’est également aventurée dans la comédie musicale et le théâtre. Et ce, à travers des créations originales locales et régionales, comme Sister Act version Mauricienne, et Li Te Ve Vwar, entre autres, sans oublier ses spectacles Kozer Fam, devenus un rendez-vous régulier des fans.
Engagée également sur le plan social, Linzy Bacbotte-Raya a lancé sa propre école de coaching vocal, SingAgain, et a participé à plusieurs campagnes de sensibilisation ayant trait à des thématiques diverses, dont le sida et la violence contre les femmes.
Rendez-vous est donc pris pour le samedi 4 novembre au J&J Auditorium de Phœnix pour fêter comme il se doit les 30 ans de carrière de Linzy.
 

 
BIG WILLY’S LE 11 NOVEMBRE : Tonton David en live !
 
Vingt-deux ans après son premier et unique spectacle à Maurice, Tonton David est de retour. Il se produira le samedi 11 novembre au Big Willy’s à Tamarin, à partir de 21h. L’initiative revient à Live & Direk Entertainment, en collaboration avec d’autres partenaires locaux.
En 1995, Tonton David, interprète d’un tube phare des nineties et devenu emblématique pour une certaine génération, Chacun sa route, se produisait à La Citadelle. L’initiative revenait, à l’époque, à l’agence Immedia. Vingt-deux ans plus tard, estime Bruno Raya, membre de Live & Direk Entertainment, « Tonton David demeure pour nous, génération qui a grandi avec ce pionnier du reggae français, une référence ». Afin d’en faire profiter un grand nombre de Mauriciens, Live & Direk Entertainment et ses partenaires de Creolita Entertainment et Cool Jam ont souhaité présenter Tonton David en live.
Néanmoins, les places sont limitées au Big Willy’s, à Tamarin. « Il n’y a qu’un millier de places disponibles, indique Bruno Raya. Nous conseillons ainsi aux fans et à ceux qui ne veulent pas rater ce nouveau tour de chant du grand reggaeman français de prendre leurs billets en avance. » Les tickets, justement, coûtent, en prévente Rs 400 (places normales) et Rs 1 000 (VIP). Le jour du concert, les billets seront à Rs 500 (places normales) et Rs 1 200 (VIP). Les billets sont déjà en vente dans le Rézo Otayo.
David Grammont, dit Tonton David, est né le 12 octobre 1967 à La Réunion, territoire français. Très tôt, ses parents émigrent en France, après un bref passage en Gambie puis au Sénégal. C’est entre le 15e arrondissement de Paris, et la banlieue nord qu’il passe son enfance. Il déserte le toit familial à 14 ans et galère quelques années avant de rencontrer la musique à travers un voyage en Angleterre en 1987 où il découvre le milieu rastafari. Passionné de reggae et de soul music, il joue avec des copains et rédige beaucoup de textes. Lors de soirées qu’il organise dans des squats, il se révèle être un excellent “toaster” (équivalent du rappeur mais sur des rythmes reggae). 
En 1991, il joue devant 12 000 personnes à la fête des Kafs de Saint-Denis de La Réunion. Un retour aux sources éminemment symbolique. Puis, l’année suivante, il est invité en Jamaïque au plus grand festival de reggae du genre, le Reggae Sunsplash de Kingston, où il chante et toaste avec succès devant un public de connaisseurs. Deux ans plus tard, il jette les bases de son deuxième album en Dordogne, puis s’envole pour Memphis pour enregistrer 13 titres définitivement reggae. Entouré cette fois de musiciens professionnels, Tonton David prend la production et la réalisation de son album en main. Il est aidé entre autres par Tyrone Downie, clavier de Bob Marley et des Wailers. C’est en 94 que sort Allez leur dire et Sûr et certain. Moins agressif que dans le premier album, le reggae de Tonton David est devenu plus posé, plus sophistiqué, plus grand public. Avec ça et là des teintes de salsa et de soul. Ses textes sont également plus affûtés et plus matures. En 1995, il obtient un énorme succès avec le titre Chacun sa route, extrait de la bande originale du film Un Indien dans la ville
Le 11 novembre prochain, Tonton David aura droit à une première partie locale et internationale, en l’occurrence, avec la présence de Kaso (France), mais aussi de Jason Heerah « ainsi que d’un invité surprise », prévient Bruno Raya. A noter que ce sont les musiciens d’Otentikk Groove qui accompagneront les différents artistes lors de leur passage.