Jocelyne Beesoon est directrice de l’APEIM (Association des Parents d’Enfants inadaptés de Maurice) depuis juillet, succédant ainsi à Irène Alessandri. La nouvelle responsable fait le point sur l’évolution de l’Ong qui célébrera dans trois ans ses 50 ans. « Au début, l’insertion pour nous c’était l’école. Maintenant, c’est l’emploi », confie-t-elle. Même si l’APEIM est reconnue par l’État, « il reste du travail à faire et nous continuons dans notre combat pour la reconnaissance des handicapés et de leurs proches ». Jocelyne Beesoon nous parle des bénéficiaires de l’APEIM, « qui aiment sans discrimination, sans barrière », et sont « tellement remplis de vie qu’ils arrivent à surmonter leur handicap ».