Une journée pour assurer le bien-être des chevaux

Le Mauritius Turf Club a dédié cette 22e journée de courses au bien-être des chevaux qui ont fini leur carrière au Champ de Mars. Ainsi, une série d’activités allant en ce sens est prévue pour ce samedi 19 août 2017.
Il faut ici rappeler que c’est en 2008, suite à la triste affaire Mythical Man, sauvagement égorgé sur le flanc de la colline de Vallée des Prêtres par des jeunes, que le Mauritius Turf Club a décidé de mettre sur pied un Retired Horseraces Committee. Même si tout n’est pas parfait, la situation s’est nettement améliorée depuis.
Ainsi, le MTC a concocté un programme à la hauteur de ses ambitions, qui est comme suit :
Après la 1re course — Concours de Beauté équine
Il est prévu d’organiser un concours Best Turned Out Horse pour les chevaux à la retraite. Un jury de trois membres (un vétérinaire, un entraîneur et un propriétaire) sera mis sur pied pour désigner les gagnants.
Après la 3e course — Hinterland en piste
Hinterland, Il Saggiatore, Mast Abeam, Green Keeper, Captain’s Knock & Polar Bound défileront devant le public.
Après la 5e course — Les plus vieux chevaux
Les trois plus vieux chevaux se trouvant actuellement sur le sol mauricien, à savoir Eastern Kiss (26 ans, CHM), Mast Abeam (24 ans, CHM) et Claybrook (23 ans, Maritim Hotel) défileront devant le public.
Après la 6e Course — Exhibition de Show Jumping
London Del, un ancien vainqueur de la Duke Of York Cup, sera en action sous la selle de Jerôme Ferrat. Il est à noter que des poneys seront aussi présents pour des promenades gratuites pour les enfants.
Les objectifs définis par le Horse Retired Committee derrière cette initiative sont, entre autres, d’encourager l’adoption d’un ancien coursier, de maintenir un contrôle sur les chevaux à la retraite, de collaborer avec les autorités œuvrant pour la protection des animaux, de subvenir aux besoins des chevaux/poneys abandonnés et de trouver des financements pour la construction d’un incinérateur et d’une clinique pour les équidés.


Enaad, Champion Stayer
Enaad, cheval australien de Ramapatee Gujadhur, qui est en lice pour remporter le Maiden 2017, a déjà reçu des lauriers. Lors de la soirée des Equus Awards qui s’est tenue en Afrique du Sud mardi dernier, ce cheval a été sacré Champion Stayer surtout pour ses victoires obtenues dans The Elan Gold Cup (G 2) sur 3200m et The SABC Gold Vase (G 3) sur 3000m. Voilà de quoi faire de lui le grand favori de notre Ruban Bleu.


Non pour Liam Jones
Si les entraîneurs Rameshwar Gujadhur et Chandradutt Daby sont toujours en attente d’avoir le feu vert des autorités pour l’embauche de leur jockey respectif, à savoir José Verenzuela et Ioannis Poullis, Simon Jones a, lui, essuyé un refus du Prime Minister’s Office pour sa demande en faveur de Liam Jones. Une décision qui a choqué la majorité des turfistes et qui aurait, selon nos informations, été motivée par le fait que l’entraîneur serait soutenu par une personne qui n’est pas bien vue par les autorités gouvernementales. En ce qui concerne José Verenzuela et Ioannis Poullis, on apprend qu’il n’y aurait pas d’objection à ce qu’ils exercent au Champ de Mars. Vérenzuela vient du Venezuela. Il est proche de la cinquantaine et a ramené plus de 1500 gagnants durant sa carrière. Il a monté dans plusieurs pays et sa plus grande victoire demeure The Dubai Golden Shaheen (G 1). Quant à Poulis, la trentaine, c’est un jockey chypriote qui a remporté plus de 600 courses durant sa carrière. Il a monté dans plusieurs pays dont la Grande-Bretagne. Il monte généralement à 51 kg.


Bardottier fait appel et diffère sa suspension
Jeanot Bardottier a décidé de faire appel de sa suspension pour la monte de Social Network. Le cavalier mauricien avait plaidé non-coupable, mais avait été suspendu pour trois journées en sus d’avoir écopé d'une amende de Rs 20 000. Il avait aussi été mis à pied pour trois journées pour cause d’interférence à l’issue de la première course de samedi dernier. Il a décidé de différer sa suspension, ce qui fait qu’il est en selle ce samedi. Il pourra également être en action lors de la prochaine journée qui est celle du Maiden, une course de Groupe 1.