Comparé à Manu Chao, ce quatuor espagnol est accueilli comme une révélation pour sa musique latino métissée et la puissance de ses textes. Che Sudaka prépare ses valises pour Maurice. Il sera l’un des grands moments du Kaz’Out Muzik Festival, les 7 et 8 novembre au Château Labourdonnais.
Brian Travers, le saxo de UB40, a écrit à leur sujet : “UB40 draw great inspiration from musicians who are totally committed to their music and performance. You can’t fake “soul” & you can’t buy musical integrity. So when a band like Che Sudaka steps on stage you have no choice but to listen.” Peter Culshaw, auteur d’un livre sur Manu Chao, dit d’eux : “Che Sudaka delivers a fierce punk reggae Barça Latino groove, a delicious radioactive musical soup that will make you move, make your hair fall out and rearrange your soul.” Et si l’anglais n’est pas votre truc, voilà ce que Solidays Paris a écrit à leur sujet : “La bombe barcelonaise est de retour avec sa fougue bouillonnante et festive ! Régulièrement comparé à Manu Chao ou Ska-P, le combo nous prépare un show explosif aux accents ska, rock, jazz et bossa, le tout dans un élan de vitalité hautement contagieuse. On ne peut qu’être séduit par ce morceau de soleil à croquer !” En espagnol, Fermin Muguruza précise en des termes qui nous sont complètement incompréhensibles : “Llamada a la acción poniendo alerta los corazones. No puede haber mejor tarjeta de presentación para una banda que ante todo ofrece comunicación real, fiesta, encuentro. Che Sudaka llama a la puerta y según abres ya está adentro. Bienvenidos compas. Mi corazón late latinoamericano. Eskerrik asko.”