Il n’est pas exclu que Fabrice Bauluck dispute un dernier combat avant sa participation aux championnats du monde de kick-boxing en novembre. À l’issue de contacts établis avec la fédération sud-africaine lors du gala Afrique du Sud/Maurice tenu samedi dernier à Cape Town, le champion du monde 2013 chez les -54 kg pourrait être opposé à un Turc. Et ce, au cours du gala Afrique du Sud/Turquie prévu à la fin de ce mois dans la capitale sud-africaine.
L’entraîneur national, Judex Jeannot, n’est pas contre cette perspective, d’autant que l’objectif fixé sera de récupérer le titre perdu en 2015. « Ce sera l’occasion de confirmer à 100% de l’état de sa forme à l’approche des Mondiaux. Lors du gala face aux Sud-Africains, Fabrice a démontré qu’il se trouve sur la bonne voie et qu’il a assimilé les séances d’entraînement ». Pour rappel, Fabrice Bauluck, bien qu’engagé dans une catégorie supérieure, soit celle des -57 kg, avait pris la mesure de Jean Stacy par K.O. technique.
Ce gala avait également vu une nette domination des représentants mauriciens, avec six victoires à leur actif. Seul Emmanuel Dalon s’est incliné. « Cela aurait pu être un 7-0 en notre faveur. Les Sud-Africains ont été surpris de notre prestation », soutient Judex Jeannot. Ce dernier affiche une satisfaction encore plus vive du fait que ceux retenus pour les Mondiaux ont tous passé la rampe.
Jessica Jocelyn, Boris Brissonnette et Bryan Jameer ont ainsi justifié la confiance placée en eux. « Ils ont démontré une belle envie de gagner et de se prouver à l’approche des Mondiaux », se réjouit l’entraîneur national. Ce dernier aura également des mots d’appréciation pour le jeune Warren Robertson, qui s’est montré expéditif lors de son combat face à Jean-Luc Aderdoff. « Il a réalisé un K. O. dès la première reprise. C’est un jeune qui monte au même titre que Stania Rathbone. »
Fort du stage de trois jours qui a suivi ce gala, les tireurs mauriciens abordent ainsi la dernière ligne menant vers la Hongrie en toute confiance. De plus, avec la présence de James Agathe, également avide se retrouver de nouveau sur la plus haute marche du podium, tous les espoirs seront permis.