KITIKWI : Le Chef de la Semaine : Eveline L’Intelligent

HAPPY desperate housewife

Autoritaire, elle ? Jamais de la vie ! Eveline l’Intelligent n’aime seulement pas perdre… dans tous les sens du terme. “Mo ena enn ti mani : mo touletan bizin gagn rezon”, dit-elle, avec un sourire tranquille. “Kot mwa tou dimounn kone sa, mo pa kontan perdi nanye. Mem enn zeping tom anba, mo pou rod li ziska mo gagn li.”
Très pince-sans-rire, cette habitante de Rivière des Anguilles se décrit comme une desperate housewife. Travailler en cuisine – comme elle l’a fait pendant plusieurs années à l’hôtel Le Paradis – lui manque. Elle avait beaucoup appris de ses cours, à la Beachcomber Training Academy, et aimerait les remettre en pratique bientôt.
C’est à l’arrivée d’Amélie, sa petite dernière, en 2014, qu’Eveline a décidé de mettre sa carrière en veilleuse. Si elle est pressée de renouer son tablier, cette maman dévouée ne regrette absolument pas ces trois années dédiées exclusivement à sa famille. Eveline a deux autres enfants : Olivier, quatorze ans, et Sophie, sept ans. Accordant une très grande valeur à l’éducation, elle fait tout pour que ses enfants réussissent à l’école.
Eveline a rencontré son mari au Paradis. Jamais le nom d’un lieu n’aura été aussi parfait pour un coup de foudre. La première fois qu’Eveline a vu Michael (Khel, pour les intimes), elle s’est demandé : “Koma mo pou koz ar li la ? Nou finn komans koze koma kamarad, se souvient-elle, apre zafer la inn trape.” Ces deux-là se sont bien trouvés. Les attentions que chacun a envers l’autre dans cette famille sont belles à voir.
À Rivière des Anguilles, nous avons rencontré des gens heureux.

La recette d’Eveline
Moon Fan


Ingrédients
4 tasses de riz basmati
200 g de saucisses de poulet surgelées (ou de saucisses chinoises)
100 g de chevrettes sèches
250 g de légumes mixtes surgelés (carottes, petits pois et maïs)
2 belles cuisses de poulet (environ 400 g)
1 oignon
1 cube de bouillon de volaille
5 champignons secs chinois
1 bouquet de queues d’oignon
2 gousses d’ail et un morceau de gingembre hachés
1 c. à bouche de sauce d’huître
Huile, poivre et sel

Préparation
Deux heures avant la cuisson, mettre à tremper : les champignons dans de l’eau chaude et les chevrettes dans de l’eau froide. Une heure avant la cuisson, laver le riz et le mettre à tremper dans 4 tasses d’eau froide.
Découper le poulet en une huitaine de morceaux. Couper les saucisses en tranches biseautées. Égoutter les champignons et les trancher finement. Égoutter les chevrettes. Faire fondre le cube de volaille dans une demi-tasse d’eau chaude. Trancher l’oignon en fines rondelles et hacher les queues d’oignon.
Verser un tour d’huile dans une grande karay (ou un faitout) et y faire revenir les chevrettes. Ajouter en remuant et dans l’ordre : l’oignon, l’ail et le gingembre, les saucisses, le poulet, les champignons et les légumes mixtes. Saler, poivrer. Égoutter le riz et réserver l’eau de trempage.
Étaler le riz de façon égale sur la préparation. Mélanger le bouillon de volaille à l’eau de trempage. Verser doucement (afin que les autres ingrédients ne remontent pas à la surface) le mélange sur le riz. Laisser cuire, à petit feu, jusqu’à ce que le riz soit cuit et le liquide évaporé.

Note : Ce plat peut être préparé au rice cooker.