L’autre jour, j’expliquais à la tante de l’amie de la cousine de mon amie à moi qui (la tante) vient de Lille (France), que nos fruits confits sont exquis. La visiteuse me dit alors que les fruits confits exotiques doivent être vraiment spéciaux, car chez elle, dans l’Hexagone, il y a des fruits confits de tous genres. Je lui ai gentiment demandé si les marchands de confits n’avaient pas froid en hiver lorsqu’ils doivent vendre leur konfi à bicyclette dans les coins de rue. Évidemment, elle n’a pas capté ma question.

Les fruits confits à la mauricienne et ceux d’ailleurs, ce n’est pas la même chose. Nos fruits confits sont uniques ! Et que c’est bon ! Quand ces tranches de mangue, d’ananas, de concombre, et d’olives vertes ont bien macéré dans la préparation à base de vinaigre, sucre, sel et parfois tamarin et piment… Ayoooo mama, na pena pli bon ki sa ! Ça, c’est une spécialité bien de chez nous et dont je suis fière.