Longue journée hier pour les membres dirigeants du MSM. Outre le Bureau politique de deux heures en matinée, ils ont aussi participé au Comité central dans l’après-midi. Et lors des deux réunions, les thèmes d’actualité, dont l’affaire Vishnu Lutchmeenaraidoo, ont été abordés.
Dans la conjoncture, la majorité des  membres du BP étaient présents hier au Sun Trust, à l’exception de Roshi Bhadain et Mahen Jhugroo. Pour cause, l’un sujets saillants abordés : l’affaire Vishnu Lutchmeenaraidoo et le remaniement ministériel. Si après le Bureau politique, les membres en sont sortis plutôt souriants, après le comité central, ils étaient bruyants. Selon nos informations, les Commentaires fusaient principalement par rapport au message délivré par Pravind Jugnauth. Un message où, de sources concordantes, on apprend que l’accent a été mis sur la solidarité envers le leader, le parti et le gouvernement, mais aussi et surtout sur la discipline. À l’issue du Comité central, Pravind Jugnauth interrogé par Week-End n’a pas souhaité faire de commentaire. “Tout ce qui a été discuté est interne au parti. Comme c’est le cas pour nos discussions au BP et lors des régionales. Évidemment, nous avons parlé de beaucoup de choses au niveau du parti.” Il laissera, toutefois, entendre que le BP qui s’est tenu en présence de Vishnu Lutchmeenaraidoo et les autres membres s’est très bien déroulé. “Nous avons passé en revue la situation et les thèmes d’actualité.” Sur notre insistance pour savoir s’il estime que l’ex-ministre des Finances aurait dû step down en attendant la fin de l’enquête initié à son encontre, Pravind Jugnauth dira : “Je ne veux passer aucun jugement. Le PM a fait une conférence de presse. Il y a eu un remaniement et je n’ai rien d’autre à ajouter dessus. Je ne ferai aucun commentaire sur les décisions du PM.”