THE L’EXPRESS TURF TROPHY: Everest, une victoire pour bien terminer la saison

On arrive tout doucement vers la fin de la saison. Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil sur le programme qui est offert cette semaine pour s’en rendre compte. La valeur des chevaux proposés est bien en dessous de la moyenne. Trois épreuves pour les compétiteurs classés au bas de l’échelle des valeurs et deux courses avec seulement six partants en lice. Espérons que le week-end international sera tout autre car il y aura seize courses avec huit engagés. Cela dit, la 34e journée pourra être d’un certain intérêt pour les championnats des entraîneurs et de jockeys. S’il est vrai que Gilbert Rousset a repoussé Rameshwar Gujadhur un peu plus loin la semaine dernière, rien n’est encore joué, même si son dauphin a perdu quelques chevaux à un moment crucial. Tout comme le titre chez les cravaches, où Steven Arnold tient toujours le bon bout.
Pour en revenir à cette épreuve principale, on retrouve certains chevaux qui ont beaucoup donné ou encore d’autres qui n’ont plus la même verve d’antan. Sur le papier, on dira qu’Everest mérite une victoire pour l’ensemble de ses performances cette saison. Il est arrivé à un niveau où il ne possède aucune marge de progrès et se fait même rattraper par des chevaux qui, au départ, avaient moins de valeur. Le gris a été confié à Pravesh Horil, qui semble avoir pris du galon après son dernier séjour en Nouvelle-Calédonie. Everest sera sûrement dans le peloton de tête et tentera de tirer profit de toute baisse de régime du meneur.
En tête, on devrait retrouver Captain Magpie, celui-là même que le jockey avait arrêté à sa dernière sortie, craignant que le cheval avait une gêne. Or, Captain Magpie a vite repris l’entraînement et il serait imprudent de l’écarter hâtivement. La raison étant qu’il devrait se retrouver vite et seul à l’avant. S’il n’est pas inquiété durant la partie initiale, il pourrait jouer un mauvais tour à ses poursuivants. Le poids léger Sir Earl Grey, qui tente sa chance à un niveau supérieur, devrait être avisé de cette possibilité et son jockey peut être amené à prendre des initiatives un peu plus tôt dans le parcours, et ce, après avoir suivi d’assez près.
Memphis Mafia retrouve Rye Joorawon, le jockey qui l’a mené vers son unique succès au Champ de Mars. On ne comprend pas pourquoi ce cheval a si mal couru la dernière fois. Un changement tactique de sa part n’est pas à écarter. Non pas qu’il fasse la course à l’avant, mais qu’il soit bien plus proche du meneur. Recall To Life a lui aussi déçu il y a quatre semaines. On ne croit pas que le fait qu’il ait raté son départ lui a été préjudiciable. Il pourrait avoir été tout simplement dans un off day et se réveiller à l’occasion. Candy Rock, auteur d’une bonne course lors de la 19e journée, est rentré dans le rang lors de ses deux dernières tentatives. Mais avec un poids léger, il peut essayer de retourner la situation en sa faveur. Thrust, lui, pourrait trouver le parcours trop long pour ses aptitudes, tandis que Sheer Trouble doit d’abord progresser avant d’être pris en considération.



LES AUTRES COURSES
Les favoris devraient émerger

1. La dernière course de Secret Idea doit être oubliée. Le cheval avait été aligné sur 950m, un parcours qui s’était avéré trop court pour ses aptitudes. Il retrouve les 1500m et aussi une valeur où il est déclassé. Il a été confié à Roby Bheekary, qui a retrouvé la compétition depuis deux journées. On constate qu’il a enfin obtenu une bonne monte et on le croit capable de l’emporter dans ce champ. Cette course n’a attiré que six partants, tous des nouveaux de 2017, et aucun adversaire de Secret Idea n’a vraiment fait sentir sa présence cette saison. Il n’empêche que New Golden Age mérite d’être considéré vu qu’il s’est montré en progrès. Du reste, il a été incommodé en ligne droite à sa dernière tentative. Aussi, comme il reçoit 2,5 kg du favori, cela peut l’aider. Bird Eye View pourrait aussi mieux se comporter cette fois. Il peut se retrouver seul en tête pour une fois et ainsi mieux gérer ses efforts pour bien terminer son parcours. Zen Master, qui revient à la charge pour la troisième fois en quatre semaines, porte à nouveau des œillères. Special Secret sera à ses débuts et, aussi curieux que cela puisse paraître, il démarre sur 1500m, lui qui paraît être plutôt un sprinter.
2. La deuxième course est une bouteille à encre. Difficile de dire qui l’emportera. Dans l’incertitude, on penchera en faveur de la nouvelle unité Klopp, qui a été patiemment entraîné. Si on se base sur son aptitude, il devrait être celui qui mènera le peloton. Il est associé à Sunil Bussunt, qui est un bon juge du pas et le cheval de Rameshwar Gujadhur pourrait aller jusqu’au bout de la ligne droite. Dark Liability peut sortir une bonne performance dans ce lot. Il a en fait évolué dans une valeur plus relevée dernièrement et devrait être à l’aise en 0-25. Nadas était bien estimé à sa dernière sortie, mais a joué de malchance avec l’état de la piste. Cela avait également été le cas lors de la 26e journée. Espérons cette fois qu’il puisse mieux s’exprimer sur un bon terrain. Alloy est passé du côté d’Amardeep Sewdyal. C’est un cheval qui n’a rien réussi de bon alors qu’il était chez Rameshwar Gujadhur. Il a paru en progrès à l’entraînement et c’est à lui maintenant de démontrer qu’on peut compter avec lui. Shield Of Thunder fait partie des outsiders, tout comme Jungle Path et Powder Keg.
3. Galtero n’a pas déçu et a été exact au rendez-vous pour ouvrir son compteur à sa dernière sortie. Simon Jones l’aligne dans la même valeur, sauf que c’est Jean-Roland Boutanive qui le pilotera. Ce cheval devrait se retrouver dans une position idéale et l’apport de la drop noseband devrait l’aider à être moins ardent durant le parcours. Il devrait pouvoir prendre à nouveau la mesure de Sierra Redwood, qui pourrait être tenté de faire la course à l’avant une fois encore. Wow Holiday devrait être le principal adversaire de Galtero. Il n’a pas mal fait lors de ses deux dernières tentatives. Du reste, il n’a été battu que par un certain Rob’s Jewel le 21 octobre. En l’absence de ce dernier, il a le droit de revoir ses ambitions à la hausse. Maxamore a été d’une belle régularité, mais il lui a toujours manqué le petit plus pour avoir le dernier mot. Sa ligne quelconque pourrait toutefois le contraindre à courir avec le nez au vent et cela risque d’avoir une incidence sur son accélération finale. Plain Of Wisdom est capable de bien faire dans un bon jour, surtout en B36. Si Galtero peut se relaxer durant le parcours, il devrait doubler la mise.
4. On pourrait se demander pourquoi Patrick Merven a tenu à aligner Down Under avec 62 kg sur le dos. Un poids assez conséquent, surtout pour un cheval qui a déjà saigné. Sa dernière tentative est une course de référence. Il devrait cette fois obtenir un meilleur parcours du fait qu’il démarre de la deuxième ligne. Le champ qui lui est proposé n’est pas relevé et il devrait avoir son mot à dire. Top Of The Rock fait aussi partie des chevaux en vue. Il a certes connu des ennuis après sa dernière course, mais il s’est bien comporté à l’heure des galops. Le seul petit hic pourrait être qu’il ne puisse pas bien se positionner dans le parcours. Valerin est également à prendre en considération. Sa course de la 31e journée est à oublier et il semblerait qu’Alain Perdrau veuille récompenser Vikram Sola pour son apport à l’établissement. Valerin est encore un maiden au Champ de Mars. Il est placé au premier couloir et devrait avoir une course idéale. On est tenté de dire que s’il ne l’emporte pas cette fois, il ne gagnera jamais. Son compagnon de box Kalinago semble préférer une distance raccourcie maintenant. Rebel’s Game doit avoir beaucoup progressé sur sa course de rentrée pour avoir une chance. Quant à Dealer’s Charm, on ne sait trop à quoi s’attendre de sa part.
5. On attend confirmation de la part d’Our Jet, qui avait été un facile vainqueur à sa dernière sortie. Il semblerait que ce cheval préfère la période estivale et que nul ne pourrait l’arrêter dans sa marche triomphale. Il faudrait maintenant savoir si c’est lui qui mènera les opérations ou s’il trouvera plus rapide que lui. Celui qui pourrait lui contester le leadership est le poids léger Chosen Path, qui a hérité du numéro un au tirage au sort des lignes. Il pourrait à nouveau être tenté par le bout en bout, une position dans laquelle excelle la majorité des chevaux entraînés par Amardeep Sewdyal. Force est toutefois de constater que la concurrence s’annonce plus redoutable que Golden Ball, qu’il avait dominé de peu lors de la 26e journée. On peut s’attendre à une bonne course de la part de Soldier’s Code. Ce dernier devrait être plus à son affaire dans cette valeur inférieure. Il sera avantagé si jamais la course est lancée sur des bases élevées et espère sans doute une lutte entre Our Jet et Chosen Path pour briller. Mr Bond revient après un bon repos et il court toujours après sa première victoire. Il retrouvera sur sa route un ancien compagnon de box qui est depuis passé chez Perdrau. La monte de Glorious Goodwood avait causé la suspension de Yashin Emamdee la dernière fois. Ce cheval devra démontrer qu’il aurait mieux fait s’il avait pris un bon départ.
7. Gold Medalist retourne après son écrasante victoire de la 31e journée. Cependant, le cheval est engagé à un niveau supérieur cette fois, alors qu’un adversaire descend en valeur. Il s’agit de Night Chapel. Toutefois, comme ce dernier n’a pas réalisé grand-chose depuis ses débuts, il ne devrait pas être une sérieuse menace pour le favori. Le danger se nomme The Brass Bell, favori battu à sa dernière sortie. Son entraîneur a décidé de le faire porter une noseband pour qu’il soit davantage concentré dans la partie initiale vu qu’il possède la fâcheuse habitude à prendre du temps avant de trouver la bonne cadence. Il sera toutefois pour la première fois aligné sur 1500m et on ne sait pas s’il a le parcours du jour dans les jambes. Euroklidon est à nouveau aligné et il pourrait être plus résistant sur ce parcours réduit. Mais on n’aime pas trop Jean-Roland Boutanive dans la position tête et corde. Il a trop tendance à reprendre son cheval. Logan est à sélectionner pour une place dans le quarté, sans plus.
8. Arctic Flyer devrait tenir jusqu’au bout cette fois. Son entraîneur a pris la précaution de le munir d’une drop noseband pour que son jockey puisse le contrôler. Aussi, comme il descend en valeur, il aura des adversaires qui seront plus à sa portée. Le parcours réduit devrait par ailleurs être à son avantage. On ne le voit pas perdre cette fois. De ses adversaires, on trouve que Newsman pourrait être le plus sérieux. Mais ce cheval a tendance à arriver tardivement. Masaar, lui, court à nouveau sans œillères. Le parcours était trop pointu la dernière fois et il devrait mieux se comporter sur 1400m pour démontrer que sa victoire de la 22e journée n’était pas un simple fait du hasard. Right To Tango est candidat pour une place dans le quarté. Il recherche désespérément le terrain mou qu’il affectionne pour faire sentir sa présence au bout de la ligne droite. Anton Ruskin se comporte mieux depuis quelque temps. Ce qui peut pousser son entourage à croire qu’une victoire de sa part est dans le domaine du possible. Pour cette fois, on dira non. S’il parvient à accrocher la quatrième place, il devrait être satisfait de sa course.