LA BUTTE : Des travaux sur un chantier provoquent l’affaissement d’une route

Des travaux entrepris sur un chantier de construction non loin du tracé du Metro Express à La Butte ont provoqué l’affaissement d’une route et des fissures dans des murs, dimanche dernier. Un incident qui vient donner raison aux habitants de la région, que nous avons rencontrés la semaine dernière alors qu’on leur a obligé de quitter les lieux pour faire place au métro. Ces derniers s’interrogeaient sur la décision de placer le tracé du Metro Express sur un terrain aussi instable que celui de La Butte, où des glissements de terrain ont souvent été observés. “C’est une zone vraiment à risques. Je ne sais pas pourquoi ils essaient de camoufler cela. Il y a quelques années, une compagnie étrangère avait fait un rapport qui concluait que ce terrain était instable et qu’il n’était pas propice à de tels développements”, dit Azam Rujubali, habitant de La Butte depuis 37 ans.
Une mise en demeure de l’ONG Debout Citoyen devait être déposée contre le projet le mardi 29 août. “Nous déposons cette mise en demeure contre le projet sur trois axes qui sont l’économie, la finance et le social. Nous reprochons aux ministères concernés de ne pas avoir fait des analyses sur les problématiques environnementales et de ne pas avoir anticipé les problèmes sociaux et le déracinement de ces familles”, souligne Krisna Sawoo, avocat.
À l’heure ou nous mettions sous presse, l’évacuation des habitants dont les maisons se trouvent sur le tracé du métro était toujours prévue le mercredi 30 août.

2 SEPTEMBRE : OSB dan baz
Les meilleures chansons qui ont marqué la riche carrière des Otentikk Street Brothers prendront un coup de neuf dans la soirée du 2 septembre au Palladium à Trianon. Après des semaines de répétitions, les quatre chanteurs du groupe et les musiciens qui les accompagnent sont convaincus d’offrir le meilleur, un an après leur retour. Ce concert marque aussi les 25 ans d’une formation qui a révolutionné la musique de Maurice.
Au programme également : Lin et Otentikk Groove et Natir de Chamarel.
Les portes du Palladium seront ouvertes à partir de 20h. Les billets sont disponibles à Rs 300 en prévente et seront à Rs 400 à la porte.

CONCERT : La municipalité provoque le renvoi de Mr Love
Mr Love ne sera pas au J&J Auditorium pour le concert annoncé le 2 septembre. L’événement a été renvoyé au 2 décembre, la municipalité de Vacoas/Phoenix ayant fait capoter le concert de ce week-end. La mairie a refusé d’accorder l’autorisation au J&J Auditorium de tenir cet événement. Raison invoquée : un nombre insuffisant de parkings dans les environs de la salle. Déjà confrontés à ce problème il y a quelques mois, les responsables du J&J Auditorium ont loué des terrains dans la région avoisinante. Mais la municipalité a exigé des responsables qu’ils soient propriétaires de leur propre zone de stationnement.
Après des mois de préparation, tout était fin prêt pour cet événement musical de haute facture. Des milliers de roupies ont déjà été engagées par Culture Events et Mr Love Entertainment, autour desquels plusieurs artistes et techniciens s’étaient mobilisés. 75% des billets ont déjà été vendus. Ceux qui souhaitent se faire rembourser le seront. Mais précisons que les billets déjà achetés sont valables pour le concert qui aura finalement lieu le 2 décembre.
Des questions se posent sur cet acharnement de la municipalité de Vacoas/Phoenix contre le J&J Auditorium, qui opérait jusqu’ici selon les normes. De nombreux concerts, spectacles et événements ont déjà eu lieu dans cette salle. Ce n’est que vers le début de cette année que la mairie a commencé à revoir sa position.
Il est bon de noter que le Théâtre Serge Constantin, qui a pour unique vocation d’accueillir des événements culturels à l’intention du public, ne possède aucun parking.

7 OCTOBRE : Maista, enfin
Enfin le spectacle de Maista. On se gardera de parler d’un simple concert puisque le showman ne saura se limiter qu’à ça. Véritable bête de l’animation, Christophe L’Omelette est sans doute l’un des meilleurs dans ce domaine. En sus d’avoir de la tchatche, le personnage a aussi une voix puissante et un rythme contagieux qui fait bouger le public. De l’humour, de l’énergie : Maista aura sa scène le 7 octobre à l’Espace Culturel Malcolm de Chazal à Helvetia, à partir de 20h.
Au programme, un show composé de reprises de James Brown, de Serge Lebrasse, de Michel Legris, de la variété, du pop et bien entendu de Voler. Ce titre qui dépeint la corruption avec humour et vérité est l’un de ses plus connus. Beauté Fatale, Vorace, sont parmi les autres succès de cet artiste qui a fait ses premières armes dans le circuit touristique.
Sandra Mayotte, Bruno Mooken et Roxane Lebrasse seront aussi sur scène lors de cette soirée baptisée Maista, tenue correcte exigée.
Les billets pour cet événement de GL Events sont en vente à Rs 525. Info et réservation : 59-22-94-52 et 401-6566.

4 NOVEMBRE : Danyel Waro, Hans Nayna, Ras Ninnin et les autres vedettes de Kaz’Out
Les choses se mettent en place pour la troisième édition du Festival Kaz’Out, prévue le samedi 4 novembre, de 11h à 2h du matin à l’Aventure du Sucre. Le public peut déjà se faire une idée de l’ampleur de cet événement avec des têtes d’affiche comme Danyel Waro, Bazil, Tambour Battant, Les Yeux D’la tête, Kom Zot, Hans Nayna, Yakch’é, Yenla, Ras Ninnin, Richard Beaugendre, Brainlove ou encore Avneesh.
Comme lors des précédentes éditions, ce festival prévoit une musique non-stop aux styles variés. Côté nouveauté, les trois scènes du festival accueilleront au moins une tête d’affiche. Ainsi, Dan Vilaz, avec son créneau Jam, a convié un duo international pour un voyage ethnique à travers les rythmes subtils du hang, de l’udu, des vibrations du didgeridoo et du chant inspiré des voix du monde. De son côté, Kaz’Apero alternera entre plateau sound system et set DJ. Le Main Stage vibrera au son du maloya, du reggae, du swing, de l’electro balkanique, de la pop, entre autres.
Les organisateurs, Lionel Permal et Laura Hebert de Lively Up, confient : “L’objectif de la programmation est d’allier découverte, diversité et qualité. La quantité de concerts sur l’île étant en constante augmentation, nous tenons à proposer au public une série de concerts avec une vraie personnalité scénique, tout en mettant chaque artiste en évidence sur l’affiche. La volonté du festival est de faire découvrir des artistes internationaux reconnus et de qualité, tout en mettant également à l’honneur des artistes locaux. À ce propos, plusieurs professionnels étrangers sont invités au festival afin de découvrir nos talents mauriciens et éventuellement les programmer par la suite.” Avec pas moins de quinze concerts, Kaz’Out continue à s’imposer comme un festival de divertissement culturel d’un nouveau genre.
À retenir aussi l’Off Kaz’Out, prévu du 1er au 3 novembre. Six scènes seront aménagées pour faire vivre la région du nord en amont du festival. L’After Kaz’Out aura lieu le dimanche 5 novembre, de 13h à 21h.
La vente des billets a été lancée le 31 juillet à travers tout le réseau Otayo, avec une offre spéciale Early Bird de Rs 500 valable jusqu’au 6 septembre. Le billet passera à Rs 650 en prévente et sera disponible à Rs 900 à la porte. Le festival est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

22 SEPTEMBRE : Et de douze pour Blues Dan Jazz
L’incontournable Blues Dan Jazz, organisé par l’Institut Français de Maurice, revient pour une douzième édition le vendredi 22 septembre à partir de 20h. En tête d’affiche, retrouvez Guillaume Perret, un jeune saxophoniste qui a fait une entrée fracassante dans le monde du jazz au début des années 2010 en proposant une symphonie envoûtante et spectacle sur les airs d’electro, de swing, de calypso, entre autres. Après une première partie en solo, ce nominé pour les Victoires du Jazz présentera une co-création signée avec une sélection de musiciens locaux et de la région : le très prometteur bassiste sud-africain Benjamin Jephta, lauréat du Young Artist Award de la Standard Bank, et les brillants jazzmen mauriciens Philippe Thomas et Christophe Bertin, ainsi que le joueur de tabla Nada Cunden. Le billet d’entrée de ce concert est en vente à Rs 50, Rs 100 et Rs 250.

30 SEPTEMBRE : Hans Nayna en concert
Hans Nayna, l’interprète de Mo lam, présentera son deuxième album, Time Flies, durant son concert, le samedi 30 septembre à partir de 20h à l’Espace Culturel Malcolm de Chazal (Lycée des Mascareignes), à Helvetia, St Pierre. Les billets sont en vente à Rs 400.

9 SEPTEMBRE : Stéphane Gébert à Insomnia
L’Insomnia Nite Club à Grand-Baie accueillera le samedi 9 septembre la soirée Génération 80/90. Au programme : les meilleurs sons de ces années-là, avec Stéphane Gébert en live pour la première partie à partir de 22h, avant l’entrée en scène des DJ. Emmanuel Savannah, Prakash Sumputh et Fabrice Pierre assureront l’animation du reste de la soirée. Les billets sont disponibles à Rs 350. Renseignements : 57-68-70-57.

1ER ET 2 SEPTEMBRE : Konser Lamikal Moris Sesel
Lamikal Moris Sesel organise un concert les 1er et 2 septembre au Jam’Inn à Petite Rivière à 19h. À l’affiche, le vendredi 1er septembre : Jean Marc Volcy, Antoinette Dodin, Daniel Delord, Patrick Dumolard, Juliette Petricher, Berty Augustin. Le samedi 2 septembre, s’y produiront le groupe Abaim, Serge Lebrasse, Marclaine Antoine, Micheline Virahsawmy, Harold Berty, Bruno Mooken, Zul Ramiah, Nitish Joganah, Daniel Delord, Roland Fatime, Warren Permal, Anne Sophie Paul, Jasmine Toulouse, Eldiana Leopold et Gary Victor. Un buffet mauricien sera proposé à Rs 250 et un buffet seychellois à Rs 750.