— Qu’est-ce que tu penses de cette affaire de coq en France, toi ?
— Quelle affaire de coq encore ?
— Tu n’as pas entendu parler de ça ? Un homme a été condamné à payer 500 euros à sa voisine à cause de son coq.
— Tu veux dire que l’homme a montré son
— Ayo, ça qui s’appelle tu as l’esprit mal tourné ça. Non, l’homme n’a rien montré à sa voisine. Il a été condamné parce que son coq chantait trop fort le matin et cassait le sommeil de sa voisine. Tu te rappelles du séga « quatre heures du matin missié coutou. »
— Normal que je me rappelle, c’était un séga la gamme ça : « alla la coq la santé, coq la santé casse mo sommeil ». Donc, on peut être condamné si on fait du bruit le matin et qu’on casse le sommeil de son voisin ?
— Bien sûr. Il y a des lois contre le tapage dans tous les pays.
— Intéressant. Dis-moi un coup : toi qui a des contacts partout, tu ne connais pas quelqu’un qui connaît bien le cardinal.
— Pourquoi tu veux une invitation pour aller voir le pape ? Trop tard bonne femme, toutes les invitations ont été distribuées.
— C’est pas pour ça. C’est pour lui poser une question ?
— Une question au cardinal ? Quelle question ? Qu’est-ce qui t’arrive : tu as enfin entendu la parole de Dieu
— J’entends surtout parler de cloche. Je veux savoir comme de coups de cloche il y a dans l’angélus.
— Quoi ? D’abord c’est quoi l’angélus ?
— Dire que tu vas à la messe tous les dimanches ! L’angélus c’est quand on sonne la cloche dans les églises tous les jours à six heures le matin et à six heures le soir.
— Mais pourquoi tu as besoin de savoir ça toi ? Tu veux rentrer ma sœur ?
— Ayo, toi avec tes jokes ranes là ! J’ai besoin d’avoir ce renseignement pour des amis qui ont un problème.
— Un problème qui concerne la cardinal ?
— Mais oui, puisqu’il est le chef de l’église, non.
— Ah bon. Dis-moi un coup, quel qualité de problème que tes amis ont comme ça ?
— Un problème qui les mine, toi. Ils n’en peuvent plus. Ils habitent dans un village, à côté d’une église et jusqu’à tout dernièrement tout était mari correct.
— Quel est le problème alors ?
— Mais attends, donne-moi le temps de t’expliquer, foutour va ! Depuis quelque temps celui qui sonne la cloche de l’église
— tu veux dire le sacristain.
— C’est comme ça qu’on l’appelle ? Depuis quelque temps ce type-là sonne la cloche le matin à six heures, comme si c’était pour un mariage. C’est à cause de ça même que je veux savoir comme de coups de cloche il y a dans l’angélus.
— Ah, je comprends maintenant.
— C’est infernal toi, surtout à six heures le matin alors que le sommeil est le meilleur, surtout en hiver. Mes amis sont réveillés en sursaut, ils me disent. Ils pour la coexistence, pour le respect des autres religions tout ce que tu veux, mais ils ne veulent être réveillés en sursaut tous les matins.
— Mais pourquoi tes amis ne sont pas allés se plaindre directement avec le sacristain.
— Comme ce sont des étrangers, ils n’osent pas trop, ils ne veulent pas se faire remarquer. Ils sont allés parler au prêtre qui a dit qu’il allait parler au sonneur
— au sacristain
— Ça même. Il a sonné normalement quelque temps et puis il a recommencé son cirque. Et comme le prêtre n’habite pas la Mes amis disent que parfois il sonne plus de soixante-neuf coups cette cloche-là le matin, toi.
— Le sacristain doit avoir des problèmes dans son ménage, ça même il sonne cette quantité-là
— C’est pas une raison pour sonner les cloches comme ça tous les matins !
— Mais les autres voisins, ils ne disent rien ?
— Beaucoup de ceux qui habitent près de l’église ne sont pas des catholiques, alors ils n’osent pas se plaindre, ta l’heure on va dire qu’ils sont en train de faire un bashing contre une religion ou une communauté. Tu sais comme on est à Maurice !
— Ils vont accepter le tapage de la cloche en gardant le silence ?
— En tout cas, mes amis m’ont demandé si je ne pouvais pas faire une démarche discrète auprès du cardinal. Ils ne veulent pas aller à la police tout ça. C’est à cause de ça même que je t’ai posé la question. Qu’est-ce que tu me conseilles de faire ?
— Demande à tes amis d’enregistrer le concert matinal et envoie le tout au cardinal en lui demandant de calmer les ardeurs du sacristain. S’il fait la sourde oreille, envoie l’enregistrement aux radios privées. Parfois ,il faut faire du bruit pour avoir droit au silence.

J.C A