La Fédération mauricienne de Judo (FMJ) a tenu vendredi dernier un point de presse au gymnase de Phoenix qui a abordé trois volets tournant notamment autour du déplacement de la fédération à Rodrigues, la Coupe du Monde de judo qui sera organisée à Maurice du 9 au 10 novembre et évidemment la participation de la délégation mauricienne aux Championnats d’Afrique de Maputo du 18 au 21 avril.
Pas le temps donc de chômer pour le nouvel homme fort du judo mauricien, Josian Valère qui après son déplacement à Rodrigues se voit encore une fois dans le feu de l’action avec les Championnats d’Afrique. Du reste ce dernier devait affirmer que son premier déplacement avec son nouveau comité directeur à Rodrigues a été très enrichissant suite avec son homologue rodriguais, les judokas de l’île et le Commissaire des Sports Ismaël Vallimamode. “ Il a été surtout question de réorganisation de l’encadrement des judokas basés à Rodrigues. J’ai promis un soutien inconditionnel au nouveau président Jean-Paul Azie. On a aussi eu des sessions de travail qui se sont déroulés dans une très bonne ambiance et les entraînements pour les Jeux des îles ont repris,” a déclaré Josian Valère.
De plus, il affirme avoir pris note des doléances des Rodriguais en ce qui concerne notamment les tatamis dans un piteux état dans les différents dojos. Ce dernier a aussi dit qu’il était ravi de voir l’engouement qui existe autour de la discipline et de l’enthousiasme des athlètes dans l’île.  Au sujet de la Coupe du Monde, le président de la FMJ affirme qu’il a déjà le soutien de la Fédération internationale de Judo et du ministère de la Jeunesse et des Sports.  “ Ce sera un tournoi de gros envergure et qui devrait normalement voir une trentaine de judokas posés leur valise dans l’île. Ce projet nécessitera un gros budget et nous sommes actuellement en négociation pour des sponsors. On espère aussi pouvoir réserver le Swami Vivekananda pour cet événement mondial, “ a laissé entendre Josian Valère.
En ce qui concerne les Championnats d’Afrique de judo qui se tiendront à Maputo du 18 au 21 avril, seul deux judokas ont été retenus. Il s’agit de Christiane Legentil et Mcleod Paulin qui s’entraînent tous les deux en France avec Patrice Camozzo. “ On a choisi ces deux athlètes parce qu’ils représentent une chance de médaille. Ils s’entraînent six heures par jour donc je suis sûr qu’ils sont très affûtés. On n’a pas voulu envoyer une grosse délégation pour faire de la figuration. On peut pas se permettre de dépenser des grosses sommes d’argent pour rien,” a spécifié le président de la FMJ. A noter que Jonathan Charlot sera aussi du voyage à Maputo, mais ce dernier se déplacera à ses propres frais.
En sus de la compétition, Josian Valère est d’avis que ce tournoi sera une excellente occasion pour établir une ligne de communication avec les différentes instances africaines de judo et aussi lancer quelques invitations pour le Coupe du Monde qui se tiendra à Maurice. Il essayera aussi de faire jouer ses relations pour décrocher des stages et des bourses pour les judokas locaux pour qu’ils puissent s’aguerrir. Une année donc très chargée pour le judo mauricien avec notamment la Coupe du Monde de judo. Une compétition internationale sans précédent et une première pour Maurice. Mention spéciale pour la compagnie City Sports qui au travers de son directeur Dominique Filleul sponsorise la délégation mauricienne pour les jerseys et les équipements.