La langue populaire du pays est-elle le CREOLE ou le BHOJPURI ?

L'urgence pour une société plus juste est de débarrasser ce pays de préjugés ethniques et de ses retombées outrageantes sur les autres. Le Premier Ministre, lui-même, dénonce les tares et les travers de notre société pluriethnique et pointe les perversions des préjugés qu'il est de bon aloi d'expurger ce pays. Toutes ces formes de corruption et de pistonnage pour un emploi ou divers bénéfices d'avancement, sont déplorables pour une démocratie sereine. Le favoritisme pernicieux et autres considérations protectionnistes pour des liens de sang ne sont que d'abominables préjugés antidémocratiques, préjudiciables à ceux qui par leur naissance sont déshérités d'une juste reconnaissance de leurs aptitudes méritoires et d'une vie sociale sereine.
« Nous sommes tous dans le même bateau » clame souvent le PM, mais sont-ils, lui et son gouvernement, conscients des peines de ces nombreux laissés-pour-compte, gisant toujours à fond de cale de ce bateau, ignominieusement meurtris par un mal de mer démontée par de fortes houles de favoritisme et de corruption dans l'indifférence et l'insensibilité inhumaine de ceux qui ne leur jettent que quelques miettes de table. Il est temps de décaper fermement ces cruelles inégalités, et que le "mauricianisme" soit professé par tous ! Cette honteuse mentalité de « lui c'est lui, moi c'est moi » doit être bannie car cette suprématie de démographie ethnique, s'alliant à trop de favoritisme, augmente le nombre d'opprimés.
Penser et agir sans délai probatoire en « Mauriciens » comme préconise le PM pour une justice de conversion nationale à l'égalité, est tout à son honneur. Cependant, espérons que dans l'éventualité d'une forte pression irréductible de ses partisans pour des accaparements de gains et de faveurs, sa langue ne folichonne pas et qu'il feigne alors d'être atteint de frilosité, comme une métaphore de l'imaginaire, pour éviter le risque d'une fatalité électorale.
Puisqu'on parle de langue, cela donne à réfléchir sur la vraie langue populaire du pays, indépendamment de celles d'autres ethnies si bien accueillies par tous. Ce qui fait remuer dans mon esprit - que certaines méchantes langues qualifieraient d'obtus - cette citation de mon ex-prof de philo qui la ressassait avec un certain humour : « Il est plus facile de faire de la soupe de poisson avec du poisson que de faire du poisson avec une soupe d'arêtes de poisson ». Or, cette profession de foi du PM pour un « mauricianisme », interroge aussi l'équilibre linguistique du pays afin qu'une seule langue populaire, et non deux, soit virtuellement qualifiée comme telle.
Sans s'éloigner de toute rationalité, la langue populaire devrait être alors soit le « français » soit le « créole », vu leur utilisation populaire et ininterrompue par tous. Quoique personnellement j'aurais vivement préféré le « français », son universalité étant plus distinguée, le « créole », ayant la cote populaire, l'emporte, étant comprise et utilisée couramment depuis des décennies malgré les différences intellectuelles et culturelles des diverses composantes tout en respectant leurs langues respectives pour des besoins culturels et religieux à l'intérieur de leur propre communauté.         
Ceci dit, on pourrait se demander pourquoi en manière de publicité pour deux nouvelles "Sennes de la MBC-TV", son directeur affirme solennellement, comme un évangéliste doué d'exégèse historique d'un nouvel âge, qu'à Maurice il existe deux langues populaires, le « créole » et le « bhojpuri ». Pourtant le PM lui-même ne finit jamais de se servir pêle-mêle du créole et du français pour ses entretiens à la presse et à la population. Qui dit vrai alors ? Serait-il un déséquilibre de conception ou un vil secret de polichinelle qui traîne au fond de certains pachas qu'inexorablement ils n'arrivent jamais à s'en défaire ?
Sans le moindre préjugé contre le "Bhojpuri" dont je regrette énormément de ne pas comprendre un traître mot, ne serait-il pas plus honnête et évident de déclarer que la langue « créole », étant la seule à être parlée et comprise par tous indistinctement, soit devenue traditionnellement populaire, indépendamment de l'intellectualité ou pas d'autres communautés. Est-ce l'atavisme d'un quelconque mouvement d'opportunistes clandestins qui rode alentour pour propulser en avant un certain vernaculaire comme seule langue populaire, surtout après avoir entendu les propos outrageusement menaçants d'un certain président dénonçant furieusement de prétendus harcèlements de la presse contre sa communauté ? Harcèlement qui semble n'être qu'une troublante confusion de sa part entre un inoffensif feu follet et de violents feux de brousse imaginaires.
Ne cache-t-on pas dans ce scénario de dualité linguistique une coexistence irréalisable risquant d'être troublante et conflictuelle pour supplanter dans l'avenir le « créole » par une autre langue ? Encore fût-elle le français ! Aussi, de grâce pour nos enfants, que le gouvernement fasse discontinuer cette orthographie créole, phonético-graphique, compromettante à l'intellectualité du pays et entravant l'usage et l'étude des langues latines et autres ! Heureusement que les apprêts linguistiques de la presse ne montrent aucun signe de décati.


Commentaires

Goodness gracious me, this article not only beats the previous record for Le Mauricien, but is expected to beat the Guiness Book of Records as well!!!. By the way, I suspect the Chevalier must be feeling the heat under the collar as the tone just went up a notch or two. The use of more colourful words testify to that and as alluded to by Morysien...

A
Lee Marie Vantare 19 March 2013
I am a very humble and modest man and not a "mari" braggart. However, if some people like to bury themselves under the cover of incognito while at the same time hurling provocatively vulgar and hysterical arguments directed only to defame me instead of contributing in a civilized way to the gist of my article, I could not do otherwise than to defend my dignity. It would be sheer cowardice to remain impassive and not retorting to these senselessly perfidious and filthy critics. Would you? (Paul Domingue)

Monsieur le Chevalier, j'ai ete parmis les premiers a demarrer les commentaires en faisant l'eloge de votre article mais je n'apercois que vous etes un pietre debatteur. Vous traitez d'intelligents ceux qui vont dans votre sense et d'idiots ceux qui osent vous contredire. Normalement quand un article est ecrit dans Lemauricien, l'auteur ne repond jamais aux commentaires. Vous etes decendus dans l'arence c'est tout a fait normal d'etre confronte aux gens qui ne pensent pas comme vous. Votre article est parti d'une bonne intention, tout le monde voit l'inquietude d'un compatriote d'une communaute minorite soucieux des intentions de la communaute majoritaire. Cette inquietude est tout a fait justifiee et pouvait etre une base pour aller plus loin dans la discussion, notamment sur le Mauricianisme. Malheureusement l'agressivite de vos reponses a denature votre article...

A
ED NG 19 mars 2013
Je réitère mes remerciements pour votre appréciation que je qualifiais d’intelligente à propos de mon article. Cependant je ne pouvais rester impassible devant les allégations arrogantes, dénigrantes et hystériques, qui suivirent de la part de certains? Je respecte la dignité des autres mais faut-il encore que ce soit la même chose vis-à-vis de la mienne. Que je sois devenu d’après vous un "piètre débatteur" n’est, à mon avis, qu’une opinion que je respecte, ni moins ni plus, mais qui ne me convient nullement car ce ne fut que mon devoir de défendre courageusement ma dignité aussi. (Paul Domingue)

Bien ecrit Monsieur Ng. Si seulement l'auteur pouvait cesser de rever d'etre le nouveau Saddam Hussein et realise qu'on est dans un pays libre et democratique et que tout le monde a droit a son propre opinion sans courir le risque d'etre traiter de betasse ou illettre, on aurait pu eviter tout ce brouhaha!!!!

"la langue populaire devrait être alors soit le « français » soit le « créole », vu leur utilisation populaire et ininterrompue par tous." Je comprends mal comment la langue "populaire" du pays pourrait être le français ou le Bhojpuri. Oui il y a des minorités qui parlent les deux mais, à ma perception, la bonne majorité parle et AIME le bon ti créole. Sauf preuve du contraire. Y-a-t il des études qui ont été faites pour prouver la déclaration d'en haut, surtout la prétention de l'utilisation "ininterrompue"? J'en doute fort. Et même qu'on pourrait questionner la qualité du français utilisé à Maurice, sans compter l'accent. C'est plus un patois fabriqué d'emprunts et de raccourcis sans porter attention aux règles syntaxiques. On entendrait par exemple dire:"Eh, comment tu vas, toi? Pas causer je te dis, je suis dans le bez". On est dominé par le parler créole. Et qu'en est-il de nos étudiants qui prennent le français au SC? Quel est le pourcentage de reçus qui ont une bonne note? Combien échouent, et pourquoi? Il se peut qu'il y ait une petite minorité qui parle un français correcte de niveau international, mais c'est un cercle restreint et mon expérience personnel me dit que quand je cotoie ce groupe, même que je puisse me débrouiller pas mal, je ressens une petite malaise, comme un petit complexe d'infériorité. Je peux l'affirmer: le français n'est pas une langue qui ferait l'unité nationale, loin de là. Est-ce une belle langue? Certainement, et je ne voudrais jamais qu'on subtilise son apprentissage à l'école par une autre deuxième langue.
À dire que le Bhojpuri est la deuxiéme langue du pays me plonge dans la noireté la plus totale. Là aussi je pense qu'on devrait mener des études pour pouvoir s'y prononcer, mais j'en doute fort. N'oublions pas qu'il y a des communautés Indo-Mauriciens qui apprennent et praqtiquent leurs langues d'origine comme l'Hindi, l"Urdu, le Mandarin, le Tamil, le Marathi, le Télégu etc... et tous ces gens là parlent couramment le ti créole et même s'y sentent très à l'aise. Alors, pour moi, le créole reste l'élément rassembleur et le symbole culturel du pays. C'est ce petit quelquechose qu'on apporte dans sa valise quand on quitte le pays et qu'on va ailleurs. Je suis pour le bon ti créole à base de français, sa racine mère, et ça personne ne pourra le nier, même pas ceux qui prônent la ridicule idée d'une nouvelle graphie pour la langue. Peut-on renier sa maman?

A
Morysien, 7 mars 2013

Libre à vous de proposer vos commentaires, mais de grâce n’essayez pas de déballer vos histoires biscornues en vous faisant passer pour un moniteur expérimenté du français, de son accent, de son usage et de ses règles syntaxiques au risque d’être la risée de tous ceux, qui, très nombreux, jeunes et âgés de toutes les composantes du pays, le pratiquent assidûment dans un registre élevé et merveilleusement éloquent. Ce qui est le même pour l’usage courant du créole. En parlant le créole qui est la langue populaire, comprise et parlée par tous les mauriciens sans exception, les accents forts et faibles sont instinctivement respectés étant directement associés à ceux du français car nous sommes tous francophones. On remarquera que même dans le sega cela se revoit car l’accent fort ou faible est toujours intuitivement respecté et rejoint parfaitement les accents du rythme mélodique. Or, sans critique méchante ni empreinte de jalousie, comme le pensent, à tort, certains "minus habens", l’hymne national chanté en anglais boitille en ne faisant pas toujours bon ménage avec les accents forts et faibles de la ligne mélodique. D’autre part, on écrit très bien l’anglais mais n’étant pas vraiment anglophone dans toute sa mesure, on trébuche maladroitement sur son intonation et ses accents. Cela est encore une autre histoire biscornue de ce pays qu'on dit bilingue! Comme un mal n’arrive jamais seul, certains, se croyant trop intelligents, ont bousillé vilainement le script de ce créole par une affreuse reproduction phonétique exécrablement laide, galvaudant son écriture libre et populaire sans contrainte syntaxique. Ils ont même réussi à y endoctriner les autorités et en y mettant l’église au pas en l'accoutumant à ce déplorable changement linguistique si étourdissant pour les fidèles... Qui l'aurait cru? A l’école nos gosses doivent aussi s’y astreindre mais cette écriture épouvantable et honteuse doivent sûrement les rendent dingues. Enfin!
Dans mon texte, le mot "Ininterrompue", qui semble vous titiller la tronche, a été utilisé en toute connaissance de cause au lieu de son synonyme "continue", pour donner un sens plus fortement appuyé, signifiant qu’il n’y eut jamais aucune tentative réussie d’une éventuelle interruption pour populariser une autre langue, comme, disons, l’anglais par exemple. (Paul Domingue)

Monsieur le Chevalier, kip it cool! Nul besoin de vous tortiller comme un ver de terre nu au soleil sur lequel on aurait déversé du gros sel, à chaque fois que quelqu'un ose émettre son opinion comme petite contribution au débat, fortement intéressant d'ailleurs et très à propos, que vous avez lancé. Tant que le bienveillant rédacteur de ce journal le permettra, cette espace restera libre et démocratique, si vous comprenez ce mot, tandis qu'on comprend mal vos réactions sulfuriques et vos attaques personnelles dirigées contres tous ceux qui ont osé questionner votre prétention, à peine voilée, d'une certaine 'suprématie' dans la maitrise de cette langue française. Si vos neurones ont un petit défaut de fonctionnement, au point de vous faire visionner dans mes commentaires, une attaque vitriolique injustifiée sur votre évidente arrogance d'appartenir au club 'select' de ceux qui se considèrent comme propriétaires exclusifs de cette langue, je me permettrais de m'excuser. En toute bonne foi, je pensais donner un petit coup de pouce en soutenant votre argumentation, valable à mon point de vue, d'une magouille quelconque pour faire détrôner le créole comme première langue du pays par le Bhojpuri, Loin de moi la prétention d'être un moniteur de cette belle langue ni d'en être un expert. Je ne suis pas un nul en français, mais je m'en considérerais tout proche. Je privilégie et j'adore trop ma cocasse langue maternelle, le Créole, pour essayer de me battre contre des moulins-à-vent. Je laisserai le soin de cette besogne aux petits Don Quichottes hallucinés de votre calibre, si vous en avez un, mais non sans vous faire une petite recommandation amicale: vérifiez votre orthographe et vos accords avant de débiter, car ça, ça vraiment me "titille la tronche", sachant que ça émane d'un "Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres". Ça honorerait un peu plus le titre que vous portez. Pigé?

A
Morysien lundi 11 mars 2013

Je regrette pour vous car comme certains vous n’avez rien compris. Tout d’abord je ne tortille jamais comme un lombric devant les commentaires sur mes articles, mais quand ceux-là n’apparaissent que des idioties barbelées d’ironies stupides et mal à propos, je ne peux que réagir. Ceci dit, à bon entendeur salut, car à quelle fin voulez-vous m’attribuer des prétentions qui ne sont nullement les miennes ? Je ne vous connais pas et je n’en voudrais certes pas car j’ai horreur de ceux qui se cachent derrière une odieuse lâcheté en enfouissant leur minable calebasse dans je ne sais quel merdier. En lisant les vôtres, je jugeais cette mise au point impérieuse pour y enlever certaines imprécisions caricaturales, quand, prenant des airs de grand connaisseur, vous avanciez des bêtises comme "questionner la qualité du français utilisé à Maurice comme étant un patois fabriqué d’emprunts et de raccourcis sans porter attention aux règles syntaxiques et sans compter l’accent, etc, etc…".suivi d’autres absurdités éclaboussant les étudiants de cette langue qui "échouent avec une mauvaise note". Quelle grossière bêtise ! Vous semblez vouloir maintenant décliner votre attribut de moniteur de français en ravalant vos minables propos qui vous remontent au gosier comme un reflux de mauvais et sale ragoût, jusqu’à même vouloir maladroitement m’attribuer d’autres sottises digne de votre imbécillité en faisant allusion à des moulins à vent (sans trait d’union, SVP), de Don Quichotte et surtout d’une quelconque recommandation de vérifier mon orthographe. L’âne de l’écuyer de l’ingénieux Hidalgo, en vous frottant trop à lui, vous a inoculé une vilaine obsession de grand moniteur, qui, abasourdi par ma réponse constructive, revient sur un âne, vous aussi, pour trouver des omissions d’orthographe partout et vous faire gesticuler comme votre monture à qui le feu lui aurait pris au postérieur. Prenez le mors aux dents si cela vous arrange car votre recommandation ironique empreinte de goujaterie à mon orthographe et à la syntaxe vous sied tellement bien qu’il vaudrait mieux pour vous de relire à la loupe vos commentaires. Vous en feriez une pêche miraculeuse d’ignominieuse orthographie en sus de vos conneries. Vous perdez mon temps car je déteste, en toute démocratie, discutailler avec des crétins ! (Paul Domingue)

You are a legend, Morisyen!!!!!!!!! You have managed to put Monsieur le Chevalier in his rightful place, and for that you are to be congratulated. I cracked up laughing reading your wonderful and courageous commentary, and it was about time someone did what you did. Good on you and well done. However you can now expect without fault some vitriolic response back from Monsieur le Chevalier. If Monsieur le Chevalier is incapable of accepting any criticism of his article should as, Ram Jankee, puts it nicely, go and plante manioc!!!!

A
Madame jean-Louis, 13 March 2013
Your congratulatory note to a certain Morysien considering him as a legend, which you are free to do as much as you wish, is of no concern to me, but I firmly object to your outrageous cheekiness alluding to my person in a defamatory manner. Don’t associate my person to any of your absurdities and don’t so hastily rejoice or jump to any conclusion, as you might have, one of these days, to laugh on the wrong side of your funny face. I respect your right to rejoice and celebrate whoever appears, rightly or wrongly, as a "legend", but I firmly object to your stupid and malicious allegations leveled at my person. My civilized reactions are fully justified against some people of your ignorant pack using perfidious and ironical terms to tease me supposedly. But you won’t succeed, stupid as you are! Similarly, I could not at all agree with the imbecilities of the shameful arguments of your +legendary bloke who tried lamely to bring into disrepute our perfect use of that most beautiful French language. I reacted positively and constructively, same as before, against the damned foolishness of some ironical comments draped, out of madness, in an absurd reasoning which triggered immediately my indignation. My replies leveled at these narrow-minded people aim only to clarify things about the true outlook of the contents of my articles but not, as pretended stupidly by you and others, that I am allergic to criticisms. That sarcastic and mad relation to the planting of manioc and similar absurdities cannot but come out of the mouth of some loonies. Are you all not ashamed of your stupidities? Besides, you are profoundly wrong to ascertain that your legendary mate has "put me in my rightful place". What do you really mean by that another stupidity? Oh! God! (Paul Domingue)

Thank you for your appreciation, Mme Jean Louis. Indeed the coconut brownie, who visualises himself to be a "Francois de souche" has vitriocally reacted, not quite exploded, as expected, but much to my amusement, I must say. For his pestilent animalistic sense of linguistic humour, hardly hides his weird acquaintance with all sorts of animals. At least, this is the impression I get, not you? But, anyway, his " debacle catastrophique" reminds me of an insane camel trying to run a race from dawn to dusk in the Sahel desert. I will not bother, nor waste my precious time, trying to reply to his stinky monstruosities as I figure out he will not like to be so embarassed if I started to list out all the mistakes in his poor French writing, safe for some personally concocted animalities that he wrote. Honestly, he could have asked even a CPE student to edit his texts before just dumping them out. This could have saved him some frowning and chuckling from one and all here, not to mention his colonial masters who conferred upon him the title of "Chevalier",(there you go again with an animal!). But Ram Jankee was damn right to the point: this guy should go plant Manioc,if he has that kind of skill at all. He could at least have something in hand to feed his herd of animals, that inspires him so much to modelise his language and talk to them in his kind of senseless patois that he so idiotically confuses for French.

A Morysien 15 March 2013
What are you up to with again all that rubbish of yours which are extremely defamatory? Why don’t you, silly braggart, list down what you call absurdly “the mistakes of his poor French writing”? You are trying in a loutishly manner to resort to false and vile malicious defamatory allegations, trickling down your stinking-shit nut. You might have one day or another to bear the consequences lest your identity is not revealed. What a desperate and bloody ignorant couple do you look both by your absurd bestial allegations which de facto suit you best? Anyway, keep trying, but you will never be able to take me for a rough ride into your pigsty. Play the fool as long as you want because together you have already become the laughing-stock of everyone including your own mates. You are so deeply-rooted in stupidities, like an ugly ape, that I can imagine how odd-looking you might feel, trying desperately to imitate ridiculously French and English educators. Just a few days ago you stated that even SC students failed to write French faultlessly, but now getting mad and entangled in your own odious imbecilities you are getting muddled over everything and want to have recourse to CPE students. You must be joking! These youngsters will be thoroughly amused by the poorness of your argument about the correct use of French and English. Though being none of my business, don’t be depressed and go back instead to Bhojpuri which will suit you best, because I have already showed off abundant proofs of my educational mettle. I realize now that I have been giving too much importance to your absurdities. Don’t waste my time anymore because I abhor discussing with ridiculous “crétins", especially when they keep up floundering about in the nauseating pig shit of their “lâcheté". GO TO HELL! (Paul Domingue)

Mr Domaingue, satis. This game has been going on for too long and too far as far as I am concerned. Limits have been crossed. However, I would like to remind you that you yourself started this vile and useless polemic when you tried to make a fool of me by saying: " n’essayez pas de déballer vos histoires biscornues en vous faisant passer pour un moniteur expérimenté du français, de son accent, de son usage et de ses règles syntaxiques au risque d’être la risée de tous ceux..." and then many more personal attacks on my person. I was disappointed by the way you tried to humiliate other people who did not share the same view as you, while you had a good point in hand in your article. Too bad you then went off track in your responses. By the way, I do not speak Bhojpuri, nor understand a word of it, but I do have respect for all languages as it is simply a matter of communication between humans. Sans rancunes.

Morysien, it is really pleasing to read yet another legendary commentary from you!!!!!!!! Magnaminous in adversity, this shows your outstanding quality as a true statemanlike person, a person capable of being level headed instead of being pig headed like some people who shall remain nameless. I too do not speak a word of bhojpuri and being a "ti creole" myself, have never felt threatened nor bothered by the introduction of bhojpuri in schools. For me, the more languages taught at school, the more we will be preparing our children for the global village that the world has now become.

I cannot help but crack up laughing reading some of the hilarious comments on this article. However, it makes me wonder why would a writer attract so many negative comments. 37 comments , most of which are critical of the writer must be a record for Le Mauricien. But why though? Is it the tone of the writer, is it due to the complexity of the language used that this writer fails to deliver his message? Is it the arrogance displayed in his responses that trigger more negative comments? One cannot be sure but it certainly makes for interesting and hilarious reading.

To
Lee Vantare, 3 March 2013

Had you been a bit clear-sighted you would not have been in any mood of amazement or laughter and wondering so interrogatively about the aim behind these crazy comments and you would have at once tracked it down and unfold the wicked reasons behind these negative critical submissions. You would not get entangled in wrong presumptions of arrogance, complexity and this and that on my part. Peruse all these fiendish comments and you would not miss the monstrous racist-commentators diffusing their loosely-woven stupidities. Contrarily to what you wrongly think, the message of my article is crystal clear and because it has been well delivered that it has caused a revengeful outcry which would drive you to certain lousy commentators and, by the way, to the ugliness of that newly coined phonetico-linguistic script, deceitfully engineered by the eccentricity of a few cranks. Clarity prevails thoroughly in my article devoid of any prejudice. Courageously I have denounced the misdoings of some people and their unpatriotic game of a hidden agenda. As could be foreseen, my intervention prompted an outburst of negative comments coming from some "communalistes" who showed off through foolishness their irreversible complex of hatred for our most popular French and french-creole tongues. I started a hare out about the eventual crumbling (it’s in the air) of that French-Creole tongue by the Bhojpuri in the coming decades. My unprejudiced article wrapped up with sincere impartiality has been stirring these negative and prejudicial critics by a few anonymous commentators who going off their nuts could no more hide their resentment against that millenary popular french-creole-tongue, still vivid and stout in every crook and cranny since the French occupation. Thirsting for revengeful critics, some have been illustrating an imaginary nightmare, pretending, wrongfully, that the Bhojpuri slang of their community was supposedly being encroached upon and should therefore, for a start, be considered as the second popular tongue. Ringing the curtain up we shall watch if proper measures are initiated to curb down those evil intrigues lest they might one day try to rule out the beneficial prevalence of the French language and French-creole, a birthright medium of communication within all the components of our society. . These negative critics have gone beserk and keep alleging all sorts of senseless aberrations causing roars of laughter and playing the fool to inveigh against me their rage. However, there are two intelligent gentlemen who thankfully expounded comprehensively my article and there are also thousand of others with a sound analytical reasoning who keep in tune with my message. These fiendish commentators are obviously kneaded in sarcastic and rubbish arguments melting down into communalism by wishing with a blurred mind that our French and french-creole be eradicated. Good luck Mauritius! (Paul Domingue)

English is the official written and spoken language in mauritius. Creole-french is mostly the spoken language of the the middle and upper middle class and french is mostly spoken by those whose maternal language is french. Creole or should we say patois is an elastic spoken dialect into which English, french, creole-french, bhojpuri, hindi, marathi, urdu, chinese etc is and can be incorporated into in a non-standard way. This being said why on earth should we attempt to be more french or English or Creole or Bhojpuri or whatever oriented ? We are what we are and this constitute our mauritian culture ! Tomorrow if a foreigner ask me about my language and culture...I'd say a bit of all that ! I see no particular reason to be euro-centric or asian-centric or afro-centric since we are lucky enough to have all of this in one place !

A
Le Rat 28 February 2013

All Mauritians do know quite well that English is currently, more or less, the official language of the country. Much thanks to remind it, but, however, we are talking about "La langue populaire" which seems to have become the bone of contention as there is a fishy smell of an hidden agenda that in the future it might be replaced by the Bhojpuri. So, the gist of the discussion is not about any feeling of aversion against Bhojpuri, which is by itself a Hindi slang, used and understood only within the current cultural and religious affairs of that community, but the keeping up of the creole, or french-creole, defined by you, as the sole popular slang used and fully understood for decades since the French occupation by all components of the country. It has now cropped up however, and that was foreseeable, that some narrow-minded people would be trying lousily to put up a show of dreadful fuss against that long established fact of the french-creole to be maintained as the only most popular slang of the country. As there is already a silly gimmickry of overshadowing the usual writing of the creole by a "phonetico-graphic", an ugly and noxious pest so alarmingly harmful to our culture, time has come for government to eradicate, by hook or by crook, that unreasonable and floutingly shameful writing of our creole slang.
(Paul Domingue)

One cannot do anything to stop a language from evolving and from preventing people to use the language they want to communicate with. Let each and everyone be free to use the language they want. Bhojpuri is a language used india and not a Hindi slang I believe. However the bhojpuri used in Mauritius is a mix of all "langue populaire" like you said and is a patois or creole in that sense. It makes no sense to fight the way people choose to communicate or the langue populaire they choose to use. if bhojpuri aware Mauritians choose to use it more and more it can only enhance the richness of the already existing colourful patois that we have in this country. What we must keep in mind is that we must however continue to strive to raise the bar for use of English and French as well.

D'après Wikipedia,la constitution de Maurice ne mentionne aucune langue officielle pour le pays. Néanmoins l'anglais est utilisé par l'administration, les Britanniques ayant été les derniers à administrer l'île avant son indépendance. La langue officielle de l'Assemblée est l'anglais mais les membres peuvent aussi s'exprimer en français. L'anglais est généralement reconnu comme la langue officielle de l'île Maurice car il est utilisé dans les administration gouvernementale, les tribunaux et les entreprises.

M Domingue, j'espère que Le Mauricien publiera ma réponse.
D'abord, ce n'est votre texte qui me fait rire, c'est le savoureux commentaire de Monish Kevin qui fait dire à Steph de Monaco une phrase en bhojpuri mélangé au kréol. Evidemment, vous n'avez rien compris puisque vous êtes tellement subjugué par la langue française que vous êtes coincé et en tant que v... colonisé de la France, vous ignorez les autres langues de Maurice.
On sait que le charme de la langue française n'a pas mené l'Afrique francophone bien loin. Ici, on est ouvert aux langues mais on n'a pas besoin des v... de la France pour nous faire la leçon sur la beauté des langues. Avez-vous déjà entendu réciter un poème en hindi, ourdou ou persan par ex.?

Quant à votre article, il ne m'a pas fait rire;et j'ai pensé à Fanon 'peau noire masque blanc'
Qui êtes-vous pour traiter les autres d'idiots?

A
malala, 27 fevrier 2013

Je fais mon mea culpa car j’avoue en toute honnêteté de ma méprise à propos de votre commentaire adressé à un certain monish kevin et non à vous. C’est votre @ au lieu d’un A qui en fut sûrement la cause. Malgré tout comme vous semblez être du même acabit pour déballer maintenant toutes sortes de sottises et de palabres oiseuses ainsi que de grotesques insinuations à mon égard, ma réponse à ce monsieur vous va aussi comme un gant.
Que connaissez-vous de l’Afrique francophone pour avancer de telles idioties à propos de la langue française en Afrique? Visiblement vous n’avez rien compris de mon article car je n’ai à aucun moment voulu faire la leçon à quiconque, surtout pas aux arriérés, sur la beauté des langues. Merci de porter une énorme cuve d’eau à mon moulin en parlant des autres belles langues de Maurice. Et c’est là où le bât blesse, car il se pourrait qu’il y ait d’autres composantes du pays qui revendiqueraient que leurs langues soient aussi reconnues comme langue populaire au même titre que le Bhojpur au risque de devenir une tour de Babel. Mon article tombe à point donné et c’est pourquoi j’estime qu’on ne peut y avoir qu’une seule langue populaire qu’est le créole, à l’écriture non défigurée et enlaidie comme le prônent certains illuminés. Qu’on le veuille ou pas, il nous réconcilie tous linguistiquement. N’est-ce pas ? Je ne m’attarderai pas à toutes vos sottises mais apprenez, n'en vous déplaise, que je ne suis pas pas seulement subjugué par cette si belle langue française mais qu’elle m’enivre par son charme, sa beauté, sa littérature, ses écrivains, ses poètes, son pays, son histoire et sa culture exceptionnelle. Avec fierté, tout mon être en est pétri. Voila !
Enlevez votre affreuse cagoule, car ce n’est que de la lâcheté de votre part et de bien d’autres de se masquer au lieu de s’exprimer à visage découvert ? Faut-il tout vous apprendre ? Fichtre ! (Paul Domingue)

Etant Madame Jean Louis, je ne peux que de constater que Monsieur Domingue ne cesse de traiter tout qui ose le critiquer d'etre un illettre. Il n'y pas de doute que le Grand Chevalier se prend pour le grand manitou et que sa lui a peut etre monter a la tete!!!

Eh Ton Paul, qui Planete ou vivre, do?

Moi, le francais , ze parle, langler ze debrouille , le kreole ze rabasse, et langage ( le bhojpuri) " ka maginer kouyon ba?

Quote : " Quoique personnellement j'aurais vivement préféré le « français », son universalité étant plus distinguée,"

Eh, Ton, ou serieux la? En fin d'annee lors chaines satellite Francaise ( mo pas rapel si c'etait Fr2, 3 ou 5) mais dans programme Spectacles de Fin d'annee ( 31 decembre)en direct a la TV, ene show/ spectacles avec banne artistes internationale, apres le show, L'animateur ti bizin interviewe banne artistes en ANGLAIS !!!

Permetre moi dimande ou , sans offence, si ou ene COCONUT ou? c'est a dire : BROWN ON THE OUTSIDE ET BLANC ON THE INSIDE?

Seigneur! Fanon aper tourner dans so tombe !!!

Veuillez agréer,Cher compatriote, mes salutations distinguées !

A Ploum Ploum,
Votre tronche demande une exploration par un bon scanner. Allez-y vite autrement vous deviendriez une infecte industrie à fabriquer des conneries.

A mon avis, le plus grand frabriquant de conneries n'est autre que le Chevalier lui meme!!!!!!!!!!

@monish kevin
your comments are so funny they make me laugh I like them.

Thanks for your appreciation.

A,malala,
Vous êtes de ces simpistes si stupides qui rient de tout excepté d'eux-mêmes et de leurs propres absurdités, n'ayant jamais pu atteindre un niveau intellectuel adéquat pour analyser et comprendre le sens d'un texte qui n'a rien d'hilarant. Leurs conneries finiront par leur faire rire jaune! Le climat antidémocratique du pays en est si propice... (Paul Domingue)

Je ne sais vraiement pas ou on peut mettre le Bhojpuri a cote de Notre langue NATIONAl
Auparavant la Ou Je travaillait avec des Trainees Casuals labourers.. J'avais su comprendre quesceque Ils Disaient par exemple je me souviens de quelque uns
Alors je travailler a L'Administration
ecoutez bien
-Quelqu'un vient me dire quand je lui ai demander Pourquoi vous etes en retard Il ma dit Platte Moussier alors J'ai compris que une roue de sa bicyclette est applatie.

-dans un interview avec un Britannique a L'epoque on posait Question a quelqu'un qui prenait de l'emploi dans L'Agriculture ..cott ou finn travail avant Et a Lui de Repondre ... B Boi Dial.. ce qui comprenait alors cela veut dire Donne Boeuf boire Dilo..
Y en a tro a raconter Mais Voyons C quoi le Bhojpuri car a travers L'Ile Morice on Entends plus le CREOLE que meme D'Autres Langues
Mon Oeil!

Monsieur Domingue, je me demande qu'est ce que sa peut bien vous faire si la langue la plus populaire est le creole ou le bhojpuri? So what si c'est le creole? De meme, so what si c'est le bhojpuri? Les Mauriciens parlent dans la langue qui leurs convient. Vous posez une question et puis vous vous lancez dans une diatribe contre le favoritisme et la corruption. Comme Bhai Bhola a deja commente, allez demandez a Monsieur Robert Desvaux est ce qu'il est une victime du favoritisme ou bien le grand beneficiant du favoritisme? Au lieu d'ecrire n'importe quoi, Monsieur le Chevalier ferait mieux d'aller planter du manioc.

A
Ram Jankee, 26 fevrier 2013
Parlez le Bhojpouri si cela vous enchante ! Cela ne me fait ni froid ni chaud, mais pourquoi vouloir l’imposer comme une deuxième langue populaire ? A quelle communauté s’adresse-t-il l’usage du créole et séparément celui du Bhojpuri comme langue populaire ? Ce serait déjà créé un compartimentage de la nation mauricienne. Ce qui irait à l’encontre d’un comportement d’uniformité vraiment « mauricien » comme le PM le préconise. Et vous dites sûrement que vous êtes « mauricien » à part entière et dans le parfait entendement de cette affiliation vous refusez à comprendre que nous n’ayons qu’une seule langue populaire, qu’est le créole, parlé et compris par tous et qui linguistiquement réconcilie toutes les diverses composantes du pays. Alors ?
Que vous êtes lent à comprendre ? Comme on le dit si bien, on peut porter un âne à l’abreuvoir mais on ne peut pas le forcer à boire. Vous vous engloutissez dans des conneries qui évidemment vous collent à la peau et au sang. Dans ces conditions si absurdes je ne peux rien pour vous car vos idioties ne m’intéressent guère. La corruption et le favoritisme sont des méfaits qu’il est de notre devoir de combattre. Aussi, pourquoi fabulez-vous si maladroitement en voulant bouffer du manioc que que vous m'invitez à cultiver au lieu de vous plaindre ouvertement (et en bhojuri)au PM contre la saga Robert Desvaux?

Par contre vous pourriez faire l'effort d'appendre le bhojpuri ou une autre langue asiatique mons le chevalier...Je ne sais pas si le francais est votre langue maternel mais pour beaucoup de Mauriciens ce n'est pas le cas. Personellement j'ai grandi en parlant le creole, le bhojpuri et l'Hindi. Puisque mes grands parents viennent d'Inde, le bhojpuri s'est transmit de generation en generation. Par contre ceux qui ne sont pas d'origines Indiennes n'ont pas vraiment fait l'effort pour comprendre le Bhojpuri bien souvent par prejuge ou complexe de superiorite alors que les personnes d'origines Indiennes ont deja fait l'effort d'apprendre le creole pour communiquer avez son prochain...L'introdution du Bhojpuri a l'ecole pourrait peut etre vous aider a mieux comprendre cette culture et les gens qui l'utilise car vraisemblablement vous ne connaissez pas ou refusez toujours de comprendre votre prochain. On ne peut renier ses origines et sa culture ni moins renier celle de son prochain ! Cependant il est imperatif de maitriser l'anglais et le francais comme langues etrangeres et meme d'autres langues tels le mandarin,Hakka ou L'Hindi, les langues des futurs super-puissances mondiaux ! Meme en amerique les americains prennent conscience que l'anglais ne suffit plus dans ce monde dynamique qui change. Ainsi beaucoup apprennent aussi l'espagnol puisque les composantes de la societe americaine ont changer avec l'apport des immigrants d'origines hispaniques.

Je parle avec fierete ma langue maternelle et non une langue coloniale comme un certain planteur de manioc. Dommage qu'il y ait encore des moutouks colonials en 2013.

A
RAM JANKEE 28 février 2013
Auriez-vous des agriculteurs parmi vos connaissances, amis et parents qui, entre autres occupatiions, seraient des planteurs de manioc et de légumes ? Il n’y a aucun mal à çà, mais fanatique et communaliste que vous semblez êtes, bouffi de stupidités comme un macaque à qui on aurait tranché la queue, vous donnez l’impression d’être tellement bourré d’ignobles préjugés que directement vous leur auriez coller une piteuse étiquette d’infériorité, cette besogne ne convenant pas, dans l’étroitesse de votre esprit, à ceux de votre communauté ayant comme vous le Bhojpuri comme langue maternelle. Pourquoi cauchemardez dans la sottise de votre imaginaire d’un planteur de manioc parlant le créole ou le français. Ce qui évidemment vous donne une éruption de grattelle d’où découle vos sinistres propos inconcevablement décevants et bancals qui ne peuvent venir que d’un pètesec écervelé. Vous n’êtes même pas conscient que cette suave langue française et ce créole soient d’une valeur inestimable dans ce pays. N'est-il pas ingrat d’enfermer dans le placard votre fierté de votre langue maternelle Bhojpurienne pour utiliser, quoique de manière syntaxique primaire, plutôt le français,langue coloniale, pour afficher vos âneries? Pourquoi ne pas vous exprimez à l’oral et l’écrit en Bhojpuri au lieu du français ? Mes nombreux amis de votre communauté, dénués de tout préjugé et ayant un sens éveillé et ntelligent de ce "mauricianisme" avant-gardiste, s’esclaffent comme moi de toutes vos idioties. (Paul Domingue)

Le bhojpuri Mauricien inclue beaucoup de mots creole, si bien qu'avec un peu d'effort meme steff de Monaco pourra se debrouiller. On peut l'imaginer dire: "La sam l'hotel mein chahe ke sandal moustik allimer kare ke..."

eh en pe dans diff to P Dire la
Nou tou cose Creole ICI de Morice. Le Bhojpuri ..majoriter MORICIEN Pas Compren ene merdeuse
pas cose n'importe...Zot toujours Defiant
Mon Oeil!

si vous n'aviez pas de prejuges contre le bhojpuri,vous ne regretteriez pas enormement aujourd'hui de ne pas comprendre un traitre mot comme vous dites,parceque celui qui a grandi dans un milieu bhojpuri,comme moi,a fait l'effort,sans prejuges,pour comprendre tous les traitres mots du creole des l'enfance,pour pouvoir comprendre et parler les deux.

Il n’y a rien à redire contre cet article. L’auteur est libre d’exprimer ses opinons aussi bien que ses appréhensions. On ne peut qu’être d’accord avec lui sur la plupart de ses points... Que l’auteur semble soupçonner quelque hidden agenda derrière l’introduction du bhojpuri au détriment du français et du créole– bien que cela puisse se faire plutôt au détriment du hindi – ou que le président d’une association pense qu’une section de la presse harcèle sa communauté et le déclare publiquement, et que les deux ont tort ou raison, il appartient aux autorités et à ceux concernés de rassurer tout le monde par de mesures concrètes et chercher à éliminer toute méfiance entre les composantes de la nation mauricienne pour que la construction du pays se fasse sans heurts.
Quant à la question de langues, je dois dire que toutes sont un don de Dieu, le Créateur de nous tous, le Miséricordieux. Mépriser une langue équivaut à mépriser Dieu Lui-même, tout comme mépriser son semblable équivaut à mépriser Dieu Lui-même.
« Le Miséricordieux! Il a enseigné le Coran. Il a créé l'homme. Il lui a appris à s'exprimer clairement. » ( Coran 55 : 1-4 )

Messieurs Ismaël Nazir et Ed Ng, 25 fevrier2013
Merci d’avoir intelligemment compris le contenu de mon texte. Certainement que le Seigneur nous a tout donné, intelligence, talent, langue, érudition et d’innombrables grâces pour que nous nous en servions judicieusement et à bon escient et non, entre autres, en essayant par ruse et divers moyens illicites d’atteindre éventuellement ce but inique d’évincement d’une langue populaire ou en caricaturant amphigouriquement sa graphie issue du français depuis toujours. La tricherie sectaire de certains égoïstes, avides de glorioles, de gains, de favoritisme et de domination est transparente. Notre pays ne fait pas l’exception et si certains veulent éventuellement établir dans le futur la prédominance d’une autre langue populaire, clairement dans un esprit sectaire, pour asseoir une supériorité ethnique dans la société, cela doit nous interpeller. Soyons vigilants et non impassibles ! Le Seigneur qui nous a créés, nous en revaudra. (Paul Domingue)

Joli chemise. Ou pena ene avec nu pavillon?

A
Grego
Vous aimez ma chemise ! Que c’est gentil ! L’insignifiance et la connerie de votre ironie si bêtasse vous empêchent, étant illettré, de comprendre l’humble contenu de mon texte. Tiens ! J’ai une autre chemise, avec inscrits bien en évidence sur la poche ces mots sublimes : « LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE » qui sont les trois piliers de toute vraie démocratie. Vous plairait-elle ? AIO ! (Paul Domingue)

Pfffff.............n'importe quoi! Le titre de cette article n'a rien a voir avec le contenu de l'article. L'auteur veut faire croire a l'audience que l'article est un sujet sur les langues a Maurice, mais en realite n'est qu'un plaidoyer mal deguise sur le sort des creoles a l'ile Maurice. Loin d'etre un article sur les langues, l'auteur nous fait un rififi sur la corruption et le favoritisme et sous entendu, dont sont victimes les creoles. Avec l'affaire Robert Desvaux, on voit que clairement les creoles ne sont pas aussi defavorisees telle que nous faire acroire cet auteur. L'affaire Desvaux demontre que les creoles aussi beneficient pleinement de la politique des ti copains et ti copines, et sa na rien a voir avec la langue qu'on parle ou la communaute dont on est membre, mais plutot a l'appartenance a un parti politique.

A
Monsieur Bhai Bhola, 25 fevrier 2013
Vos commentaires me font penser à ces gens qui dans un concert écoutent la musique avec leurs yeux. Ceci dit, je ne puis répondre à vos propos stupides car il vaudrait mieux pour vous d’apprendre à lire et comprendre intelligemment le contenu d’un article avant d’étaler des conneries. (Paul Domingue

En passant, est-ce NR parle le bhojpuri aussi bien qu'il peut parler l'anglais?

A
Monish Kavin 25 fevrier 2013

Je ne puis malheureusement répondre pour le Premier Ministre, mais avec tout le respect que je lui dois, apparemment il ne se débrouille pas si mal en anglais quoique n’étant pas, à mon humble avis, une référence idéale en soi pour moi. Renseignez-vous auprès de lui ou d’un de ses conseillers culturels. Je ne sais si c’est si facile de les joindre tous ces super-grands spécialistes de la chose culturelle qui pourtant fout le camp dans ce pays malgré leur grand nombre que chevauche un ministre de la culture! Ouf! (Paul Domingue)

Mo ser Paul dan to lartik ena en loder fanatik, ki problem ena si en sen tv parmi 17 programee an bhojpuri
ena enkor morisien ki pa tro konpran creol sirtou nou ban vieux dan vilaz.Avan morisien ti pe hezite pou koz bhojpuri dan publik, me asterla ,mo tan zot koze partou.mo advise toi osi appran. komsa to kapav dir toi osi en morisien comple

J'adhère à 100% à chaque mot écrit par M. Domingue. On dit que le ridicule ne tue pas, j'en doute...

Seigneur O! Moutouk colonial encore exister en 2013???