“Pire que Ramgoolam”, a décrété Paul au sujet des puissants du jour. Venant du camarade mauve, c’est sans doute une blague (d’inspiration gayanesque). Comment oublier que moustachu s’était acoquiné avec ce même individu… dans le fol espoir d’accéder au pouvoir. Rappelez-vous leurs roucoulements (on/off) de l’année dernière. Ne serait-ce pas ce que d’aucuns appelleraient la mauvaise foi ? Laissons l’histoire juger leur intérêt pour le conflit, comme d’autres furent jugés pour conflit d’intérêt… suivez mon regard.