— Dis-moi un coup. Qu’est-ce c’est que cette grande affaire qu’on est en train de construire sur l’autoroute de Verdun ?

— Ne me dis pas que tu ne sais pas ? On n’est pas en train de construire, on est en train de réparer l’autoroute qui passe sur une rivière souterraine.

— Quoi ? L’autoroute de Verdun a été construite sur une rivière souterraine ? Moi, je croyais que c’était l’eau qui tombe de la montagne qui avait fouillé des trous sur l’autoroute.

— C’est un mélange des deux.

— Un mélange de quoi ? Maintenant, on fait des cocktails pour construire les routes à Maurice ?

— On dirait que oui. A l’endroit où l’autoroute est cassée, il y a d’abord l’eau qui tombe de la montagne et il y a la rivière souterraine qui passe en dessous. Tout ça sur un kilomètre.

— Ah bon ? Et c’est juste à cet endroit qu’on a fait passer l’autoroute ? Ils ont étudié sur quelle planète les techniciens qui ont construit cette autoroute ?

— Ça je ne peux pas te le dire. En tout cas, ça fait presque trois ans qu’on essaye de réparer ce bout d’autoroute-là. Tu as vu ce chantier avec le chemin qui monte, descend et casse contour en même temps ? !

— Trois ans de réparation ? Encore un record à mettre dans le Guinness Book. Et combien ça va coûter, cette très longue réparation ?

— Selon les mauvaises langues, les réparations vont coûter plus cher que la construction de l’autoroute en entier !

— Ne me dis pas, toi. Et ensuite on m’a dit que c’est là même que les motards viennent veiller pour prendre des contraventions pour excès de vitesse. Qu’il faut faire bien attention.

— Normal, toi. Tu es en train de rouler avec plaisir à 110 et un seul coup, il faut rétrograder à 80, et puis à 50. Si tu ne fais pas attention, si tu regardes la route ou si tu écoutes la radio, tu es sûre de te faire pincer. Il faut faire bien attention quand tu prends cette autoroute, pas à cause de la route elle-même, mais à cause des motards qui veillent les automobilistes au lieu d’aller courir derrière les voleurs !

— C’est bien intéressant tout ce que tu viens de me dire, mais c’est pas de réparation que je parle moi, mais de cette grosse construction sur l’autoroute.

— Mais où ça, de quelle autoroute tu es en train de parler là ?

— Celle de Verdun même. C’est quand tu as quitté Ebène et un peu après le chemin qui mène au Bagatelle Dam. C’est tellement grand qu’on a fermé un lane de l’autoroute

— Ah, je vois maintenant. C’est à Côte d’Or. C’est à gauche en allant vers Verdun

— ça même. Ne me dis pas qu’ils sont en train de construire Heritage City ! Je croyais qu’on avait aban- donné ce projet-là moi.

— Ce n’est pas une ville à la gloire du père Jugnauth qu’on est en train de construire, mais un complexe sportif à la gloire de son fils.

— Je ne savais pas que Pravind aimait le sport, moi.

— N’oublie pas qu’il a fait de la tyrolienne une fois à Rodrigues !

— Je me rappelle : on avait mis sa photo dans les journaux.

— C’était un coup de Com qui l’a rendu ridicule. On lui a fait faire la tyrolienne avec des chaussures de ville et des chaussettes. Il ne lui manquait que la cravate !

— Qu’est-ce qu’il va faire construire sur l’autoroute ?

— Un complexe sportif. Un grand complexe sportif avec stades de football, de volley-ball, de basket-ball, de badminton, piscine olympique, gymnases, pistes synthétiques, la totale quoi !

— Mais pourquoi est-ce qu’il fait construire cette grande affaire-là à cet endroit qui s’appelle, comment tu as dit : Côte d’Or ? Et pourquoi il fait ça maintenant ?

— Premièrement, parce que Côte d’Or se trouve dans la circonscription où Pravind a été élu. Deuxièmement, parce que ce complexe est destiné aux prochains Jeux des îles qui auront lieu en juillet 2019. Et puis troisièmement

— parce qu’il y a un troisièmement aussi ?

— Il y a toujours un troisièmement dans un projet réalisé par un politicien. Troisièmement, le complexe sera inau- guré en juillet 2019, juste avant les élections générales.

— Pravind Jugnauth espère que Maurice va terminer en tête du classement des Jeux des îles et que lui il va gagner les prochaines élections générales ?

— Je ne suis pas sûr qu’il compte sur la victoire de Maurice aux Jeux des îles, mais il fait tout pour gagner les élections. C’est pour ça que le Metro Express et le complexe sportif seront inaugurés avant.

— Ok, je comprends tout, mais . Est-ce que je peux te poser une question un peu bête ?

— Pose ta question. Je vais essayer de te répondre.

— Si le gouvernement n’a pas pu faire réparer un kilomètre d’autoroute à Verdun depuis trois ans, comment il va faire pour faire construire un si grand complexe omnisport en moins d’une année ?

— Aio, je ne peux pas répondre à cette question.