Commencé sur un ton plutôt correct, l’exercice budgétaire s’est terminé en eau de boudin mercredi, l’opposition dans son ensemble effectuant un walk-out après l’expulsion de Rajesh Bhagwan qui se plaignait de ne pas pouvoir travailler sur l’examen en comité du Budget 2018/2019. Le député du MMM n’avait pas apprécié le ton criard de Maya Hanoomanjee. “Don’t shout at me”, a-t-il lancé à Maya Hanoomanjee qui a réagi en disant que c’était sa prérogative de le faire.

Les choses se sont envenimées et toute l’opposition s’est plainte de la méthode expéditive que le gouvernement voulait imposer pour que l’exercice soit bouclé au plus vite. Rajesh Bhagwan a reproché à la Speaker son attitude de “maîtresse d’école”, tandis que le leader de l’opposition, Xavier Duval, a déploré les obstacles rencontrés par l’opposition pour obtenir des réponses à leurs légitimes interrogations sur les dépenses publiques.

Le lundi 25 juin, jour du début de l’examen en comité et en détail des dotations budgétaires, la Speaker s’est retrouvée au centre d’une nouvelle polémique. Alors que le Premier ministre était en attente des réponses que devait lui fournir son staff et ses conseillers assis au fond de l’hémicycle, ignorant que son micro était ouvert, Maya Hanoomanjee a observé à l’adresse de son secrétariat que « zot pa konn donn répons bann-la ! Zot pé asizé-la koumadir bann gopia ! »