Le Pm lors de l'ouverture de la fonction de la Journée de la Femme à Pailles ce matin

Le malaise au sommet de l’Etat entre la Présidence et le gouvernement a pris une autre tournure, ce jeudi matin, puisqu’il a débouché sur une crise au sein même du gouvernement entre le MSM/ML stigmatisée par l’absence du Deputy Prime Minister Ivan Collendavelloo, de ministres et de députés ML à l’exception d’Eddy Boissezon.

Eddy Boizéson, le seul représentant du ML, à Pailles ce matin

Cette absence du Deputy Prime Minister qui fait suite à sa présence, hier, au Réduit lors du lacement d’un livre sur le Chateau du Réduit, est diversémment interpretée. Mais après l’irritation exprimée, hier, dans l’entourage du Premier Ministre, Pravind Jugnauth, il va sans dire que ce nouvel acte de défiance ne va pas rester sans conséquences et nous devrions avoir les premières explications à la suite du conseil des ministres prévu, ce jour, à 14 heures et l’éventuelle réunion du MSM envisagée pour ce soir.

Après les épisodes « divergence et  fin de non-recevoir d’une démission contrainte », et la mise au point de la Présidente qui a fait comprendre avec force qu’elle n’a rien à se reprocher, les choix du Deputy Prime minister, Ivan Collendavelloo, amateur de littérature (?) vont  bouleverser la donne concernant la mise à l’écart de la présidente qui était programmée pour mardi prochain au Parlement.

A noter que SAJ est absent de cette fonction, ce matin, mais Lady Sarojini Jugnauth est bel et bien présente.