Le programme Lakka Lakka, dont le but est de permettre aux jeunes de 12 à 22 ans de développer leurs talents, accueille deux coaches internationaux pour l’édition 2016. Il s’agit des danseurs sud-africains Craig et Mandy Bullock. Directeurs du DanceWeb Studio, ils sont connus pour leurs engagements auprès des jeunes, notamment dans la Dance Sport School League. Selon les organisateurs du Lakka Lakka, ce sera une occasion de montrer aux jeunes comment dépenser l’excès d’énergie.
Directeur du board du South African Body of Dance (SABOD), examinateur national, coach de danse hip-hop auprès des jeunes de banlieues, entre autres, Craig Bullock partagera son expérience avec les jeunes Mauriciens. Il sera accompagné de son épouse et partenaire de danse Mandy. Cette initiative vient rehausser le niveau de Lakka Lakka, Skills Development Programme mis en place par le Youth Empowerment Forum (YEF) International, qui en est à sa 4e édition.
La danse est une des filières proposées aux jeunes engagés dans ce programme. Citons également la photographie, le journalisme, l’audiovisuel, les “performing arts” (chant, danse, slam, dee jaying, ingénieur du son, musique), l’entrepreunariat et l’environnement. Selon Meeta Chundunsing, directrice du programme, « le but est d’aider les jeunes à développer leurs talents et, en même temps, de leur apprendre à faire face aux conditions difficiles de la vie ».
Après une formation de plusieurs mois, les jeunes devront faire face à des challenges. Ceux qui se distinguent auront droit à des formations plus poussées et à des stages en entreprise, selon la filière choisie. Le YEF est une initiative de Shakil Dutt Ramsoondur, un Mauricien établit à Durban. Une équipe à Maurice s’occupe de la gestion du projet. Elle bénéficie de la collaboration de la South African High Commission, de la Mauritian Wildlife Foundation, des ministères des Arts et de la Culture, de l’Environnement ainsi que de la Jeunesse et des Sports.
Pour la présente édition, trois collèges – à savoir Notre Dame, St Mary’s et la Ébène SSS Girls –, ainsi qu’un centre MITD et l’École hôtelière, sont engagés. Le programme touche également les jeunes hors du système scolaire à travers les centres de jeunesse. À ce jour, 34 collèges ont suivi le programme. À noter que Rodrigues en fait également partie. Le 30 mars prochain, l’équipe de Lakka Lakka sera dans l’île pour les challenges. Pour l’édition 2015, un groupe de 38 délégués a également participé à un “outreach programme” à Durban, en Afrique du Sud. À l’occasion, des échanges ont eu lieu avec la Durban Music School et la Kwazulu Natal University.
Outre les danseurs sud-africains, plusieurs coaches mauriciens apportent leur collaboration à ce programme : la chorégraphe Anna Patten, le musicien Shatkti Shane Ramchurn, l’ingénieur du son Shailen Hurry, les photographes Bouck Pillay Vythilingum et Raj Mooslayah, et Appa Khedine et Anoushka Massoudy pour les documentaires.