LANCEMENT - GROUPAMA COOPERATIVE CREDIT UNION : Collendavelloo, « Nous veillerons à ce qu’il n’y ait plus de cas de malversations »

Le Premier ministre adjoint et ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, a participé au lancement de la Groupama Cooperative Credit Union hier à Camp-Levieux. L’occasion pour lui d'inciter l’assistance à épargner et de rappeler qu’une des priorités du gouvernement est de faire « tout son possible pour lutter contre la pauvreté ». La Groupama Cooperative Credit Union portera une attention particulière aux personnes souffrant d’un handicap. Le ministre du Commerce, Sunil Bholah, ainsi que la ministre de l’Égalité des genres, Fazila Daureeawoo, étaient également présents.
Maurice compte plus de 1 000 sociétés coopératives actives, dont environ 160 sont des Credits Unions, lesquelles proposent plus de 500 emplois. Le lancement de la Groupama Cooperative Credit Union à Camp-Levieux hier est en ligne avec les aspirations du gouvernement afin que les Mauriciens puissent bénéficier des facilités nécessaires pour monter leur propre business. Le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, dans son allocution, a rappelé les récents évènements qui ont entaché la réputation des coopératives à Maurice. Il a demandé à l’assistance d’être vigilante et de veiller à ce que de tels cas de figure ne se reproduisent plus. « Enn moman, kooperativ ti vinn enn move mo telman ti ena move volonte ek malversasion », a déclaré le ministre. « Bann institisyon ki ti sipoze vey lor bon deroulman bann kooperativ pa ti pe fer nanye. Nou kone ki ti arive Vacoas, kot ti kokin dimounn. »
Ivan Collendavelloo a alors appelé « au bon sens et à la coopération » en vue d’éviter toutes malversations au sein des coopératives. « Nou determine pou ki zame ankor pa ena sa bann vol-la. Nou pa pou les ou san proteksyon. Enn komite pou an sarz pou vey “au grain”, me bann manb osi pou bizin ena enn devwar sirveyans pou gete si travay pe fer korekteman. Le ministre Bholah inn vini e inn redinamiz bann Credit Union. Minister konserne pou veye ki personn napa kokin ou larzan. »
Le Premier ministre adjoint a aussi rappelé une des priorités du gouvernement, soit de lutter contre la pauvreté. « Moris pa kapav toler lapovrete. Nou pou rod tou moyen pou ki bann pov sorti ladan. » De son côté, le ministre du Commerce, Sunil Bholah, a fait part de l’importance de « redorer le blason des mouvements coopératifs ». Ainsi, il a cité la promulgation, en novembre 2015, de nouvelles lois destinées à contrôler tout cas illicite et visant également à moderniser les Credit Unions qui, a-t-il indiqué, « ont des conditions attachées aux prêts flexibles avec un taux d’intérêt de 1% ».
La ministre de l’Égalité des genres, Fazila Daureeawoo, a quant à elle soutenu que cette nouvelle Credit Union « est une bonne initiative qui doit y avoir à Rose-Hill ». Elle s’est appesantie sur les difficultés que rencontrent les familles en vue d’obtenir des prêts pour mettre sur pied leur propre business. « Souvan li bien difisil akoz pa pe gagn mwayen ek sipor. » La ministre a affirmé que cette Credit Union aidera ses membres « à pouvoir s’occuper d’eux-mêmes ».


RODRIGUES | Le PM adjoint :
« L’OPR est surreprésentée à l’Assemblée régionale »

Le Premier ministre adjoint a été interrogé par la presse hier sur le système de représentation proportionnelle à Rodrigues, qui a résulté à ce que le nombre de sièges à l’Assemblée régionale pour l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) a été ramené de 10-2 à 10-7. Ivan Collendavelloo a estimé que l’obtention de ces cinq sièges par le Mouvement Rodriguais (MR) de Nicholas Von Mally, qui devient le Minority Leader de l’Assemblée, est « tout à fait légitime ». Il poursuit : « C’est un système qui existe déjà dans pratiquement tous les pays et assure une balance entre les partis politiques. L’OPR est surreprésentée à l’Assemblée régionale. Ce système permet d’éviter qu’un parti soit trop dominant à l’Assemblée régionale. »