LANCEMENT OFFICIEL, VENDREDI, AU MARADIVA HOTEL À FLIC EN FLIC, PREMIER FILM HOLLYWOODIEN ENTIÈREMENT TOURNÉ À MAURICE

La cinématographie, un secteur générateur de croissance

Ça tourne à Maurice avec une croissance attendue de 5,9% dans l’industrie cinématographique d’ici 2019. Et Serenity, le premier film hollywoodien qui sera entièrement tourné à Maurice et dont le coup d’envoi a été donné vendredi soir à l’établissement Maradiva à Flic en Flac par le Premier ministre en présence des illustres acteurs américains Matthew McConaughey et Diane Lane, aux côtés du scénariste et réalisateur britannique Steven Knight, devrait booster davantage ce secteur qualifié de résilient sur le plan international.
Avec les différentes mesures mises en place pour promouvoir l’industrie cinématographique, notamment à travers le Film Rebate Scheme qui permet un remboursement allant jusqu’à 40% des Qualifying Production Expenditures (QPPE), Maurice a attiré quelque Rs 166 millions d’investissements dans ce secteur qui a créé quelque 600 emplois directs et indirects depuis. À ce jour, outre le film hollywoodien Serenity, qui a attiré Rs 630 millions d’investissements, le Board of Investment (BoI) a déjà approuvé huit projets, le tout équivalent à des investissements tournant autour de Rs 1,2 milliard.
Si Maurice ne possède pas encore de studio cinématographique grandiose et aux infrastructures dernier cri, il n’en demeure pas moins qu’avec ses paysages et sites exceptionnels, l’hospitalité légendaire de son peuple, sa plurialité culturelle ainsi que l’harmonie qui y règne, le pays possède d’énormes atouts pour figurer en arrière-plan des plus grands films internationaux.
Ce qui promet un bel avenir à notre industrie cinématographique pour laquelle une croissance de 5,9% est attendue d’ici 2019. C’est ce qu’a laissé entendre le Premier ministre lors de son discours, vendredi, au Maradiva où, sous la houlette de son beau-frère, Sanjiv Ramdhanee, directeur de l’hôtel, une soirée grandiose – en présence d’un parterre d’invités composés, outre de Kobita Jugnauth et ses filles, de ministres, hôteliers et hommes d’affaires – avait été organisée dans le cadre du lancement du tournage de Serenity qui démarrera dans les prochains jours.
Avec la diffusion de ce premier film hollywoodien qui sera entièrement tourné à Maurice, le pays franchit un gigantesque pas parmi les étoiles et tente de se placer comme une destination de choix pour les tournages.
Outre Mathew McConaughey – qui a le rôle principal dans ce film qui raconte l’histoire d’un capitaine de bateau de pêche qui se la coule douce sur une île des Caraïbes, mais dont la vie est bouleversée quand il est hanté par des personnes de son passé –, d’autres acteurs de renom sont à l’affiche de Serenity. Parmi, Anne Hathaway et Jason Clarke, attendus à partir de la semaine prochaine, et Uma Thurman.
Pour le réalisateur Steven Knight, “Maurice est un vrai paradis.” S’il était venu avec l’idée des prises de vues  splendides sur les sites d’exception qu’offre Maurice pour encadrer le scénario de Serenity, il a trouvé que “non seulement Maurice est un cadre idyllique pour les films, mais c’est surtout son peuple qui fait de ce pays un pays magnifique pour les tournages.” Selon lui, après ce premier film hollywoodien, d’autres  producteurs, américains entre autres, seront intéressés par Maurice. “Après nous, le déluge”, prévient-il, d’autant que plusieurs films indiens, sud-africains, chinois et allemands ont déjà été tournés à Maurice.