Lapo banann

Avant de vous parler de Streat Food, il faut que j’vous dise, s’il vous arrive de recevoir une pelure de banane (côté intérieur) en plein visage, il y a de fortes chances que vous développiez une aversion pour ce fruit. La banane, j’adore ! Mais j’ai dû faire une pause forcée après qu’une main irrespectueuse de l’environnement a décidé de se débarrasser de la pelure de sa banane en la jetant de la voiture dans laquelle elle se trouvait. Voiture qui, je le précise, roulait très vite.
Manque de bol, ce jour-là, j’attendais patiemment pour traverser la route. Et puis, d’un coup, telle une pieuvre qui étale ses tentacules, la pelure, plutôt gluante, a atterri sur mon visage. Les secondes à ce moment-là ont duré des heures. Résultat : retour forcé à la rédac’ pour enlever les traces de banane mûre, et un certain retard à mon rendez-vous avec l’équipe de Streat Food.

Streat Food
En passant par Glen Park…

Streat Food est une nouvelle adresse sur la route de Glen Park, en direction de La Marie. Confidence ? Nous avons eu un véritable coup d’food pour cette petite base joliment conçue, avec ses tables en bois et en verre, son clin d’œil à la cassette d’autrefois, son chef qui ressemble davantage à un biker, voire un rocker fou de sa guitare électrique, dingue de sa batterie, qu’un jeune homme amoureux du piano de sa cuisine !
Le concept, qui ne date que de quelques mois seulement, est une initiative d’une petite équipe, composée des frères Shanone et Nedil Ittoo, Nilesh Dawajee, Yash Boykunt et Manogaren Calinghee. La particularité de Streat Food ? Offrir une cuisine de tous les jours, accessible, connue, en quelque sorte manze lakaz, et des plats de saison avec une belle présentation et une touche recherchée. Streat Food est aussi capable de surprendre avec des recettes gastronomiques et un dressage de plat digne de grandes tables. Ceux qui optent pour un service traiteur sauront apprécier cette qualité.
Ouvert de 11h à 21h30, avec une capacité d’accueil de 24 places, l’enseigne offre aussi un service take-away.
 

Je suis
Yash Boykunt, Chef au Streat Food

• J’ai 31 ans, j’habite Castel.
• Je dois ma passion pour la cuisine à mon père, ingénieur de profession. Il adorait cuisiner.
• J’ai été formé à l’École Hôtelière.
• J’ai travaillé dans de grands hôtels avant de tout quitter pour me lancer dans l’aventure Streat Food.
• C’est un véritable challenge que de travailler dans un autre univers, un nouveau concept et… dans une petite cuisine. Mais c’est tout cela qui m’a poussé à quitter l’hôtellerie.
• À l’hôtel, j’entrais dans une routine qui ne me convenait plus.
• On peut penser que j’ai quitté l’hôtellerie pour travailler dans un snack (rires). Le Streat Food est plus qu’un “snack”. Même si nous proposons une cuisine locale, manze lakaz, nous voulons y apporter une touche gastronomique et la mettre à la portée des clients des environs. On va dire que nous faisons aussi leur éducation gastronomique, tout en respectant leurs goûts !
• Je dois avouer que j’aime aussi les défis compliqués.
• Quand j’ai appris que Streat Food recevait Scope, avec Shanone Ittoo, nous avons conçu des recettes spécialement pour le magazine. Je me suis réveillé très tôt pour être en cuisine à… 6h du matin. Je ne voulais pas me louper (rires).

Cuisses de poulet braisées aux feuilles de caripoulé, coulis de poivron rouge et chips de patate douce
Ingrédients
250 g de cuisses de poulet
2 feuilles de caripoulé
50 g de poivron rouge
50 g de patate douce
100 g de pommes de terre (petites)
50 g de carottes
500 ml de fond brun de volaille
10 g de sauce Hoisin
Beurre
Thym
Poivre
Sel

Préparation
Faites poêler les cuisses de poulet pendant 5 minutes. Ensuite, faites braiser (mijoter très lentement à feu doux) le poulet avec le fond de volaille, la sauce Hoisin et les feuilles caripoulé pendant 15 minutes. Pelez les pommes de terre. Coupez les extrémités. Coupez en quartiers. Posez la pomme de terre sur une base. Taillez en appliquant un mouvement arrondi en partant du centre de la base vers le haut. Faites blanchir les pommes de terre et rissolez-les au beurre avec les feuilles de thym. Pelez les carottes et donnez une forme, comme vous avez procédé avec les pommes de terre. Faites rôtir au four pendant 5 minutes. Faites rôtir les poivrons rouges au four, enlevez la peau et mixez. Salez et poivrez. Épluchez les patates douces. Coupez en fines rondelles et faites-les frire.
Servez les cuisses de poulet avec les légumes, le coulis de poivron rouge et les chips de patate douce.

Espadon mariné aux baies roses, purée de giraumon, salade de haricots verts au vinaigre de Xérès

Ingrédients
160 g d’espadon
2 g de baies roses
5 g de sauce Kikkoman
500 g de giraumon
1 petit oignon
10 ml de crème fraîche
20 g de haricots verts
5 ml de vinaigre de Xérès
2 g de pistaches grillées
3 g d’huile d’olive
5 g d’olive noire
Thym

Préparation
Coupez l’espadon en tranches. Marinez avec la sauce Kikkoman et les baies roses pendant 2 minutes. Passez au gril pendant 5 minutes. Faites sauter le giraumon avec le beurre, l’oignon et le thym. Lorsque le giraumon aura cuit, mixez avec la crème fraîche. Salez et poivrez. Faites blanchir les haricots verts, égouttez puis mélangez avec le vinaigre de Xérès, l’huile d’olive et les pistaches grillées. Passez les olives noires au four à 100°C jusqu’à ce qu’elles soient hydratées.
Dressez les tranches d’espadon sur l’assiette, avec l’ensemble des préparations.

Duo de thon rouge, légumes confits à la mauricienne et gelée de carotte
Ingrédients
200 g de thon rouge
5 g de concombre anglais
5 g de poivron rouge
5 g de poivron jaune
3 g d’oignon
5 g de chouchou
2 g de sel
4 g de sucre
20 g de vinaigre blanc
10 ml d’eau
Sauce Kikkoman
2 g de piment rouge
10 g de carotte
2 g de feuilles de gélatine
3 g de coriandre (cotomili)
Huile d’olive
Poivre
Sel

Préparation
Coupez 150 g de thon en tranches et faites mariner avec un peu de sauce Kikkoman. Poêlez chaque côté pendant 5 minutes respectivement. Les tranches doivent être mi-cuites. Réservez.
Découpez les 50 g de thon restant en petits morceaux. Mélangez l’oignon, les feuilles de cotomili ciselées, du piment rouge, un filet d’huile d’olive, un peu de sauce Kikkoman et une pincée de poivre. Ajoutez le thon à cette préparation et mélangez bien. Réservez.
Découpez les légumes en julienne. Salez et poivrez. Ajoutez le sucre, le vinaigre blanc, du piment rouge et l’eau. Mélangez et réservez.
Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau glacée pendant 5 minutes. Faites bouillir les carottes. Pressez les feuilles de gélatine et ajoutez aux carottes bouillies et très chaudes. Passez le tout au blender. Salez. Réservez au réfrigérateur.
Dressez le plat. Faites un lit avec le tartare de thon. Disposez les juliennes de légumes confits sur le thon. Disposez les tranches de thon mi-cuites sur le plat ainsi que la gelée de carottes. Décorez avec des fleurs comestibles et des pousses de brèdes chouchou.