Ce sont le tenant du titre, le Curepipe Starlight Sports Club (CSSC), et l’Association Sportive de Vacoas-Phœnix (ASVP) qui disputeront la finale de la Sunny Republic Cup de handball. Ces retrouvailles prévues ce soir à 20h au gymnase de Phœnix s’annoncent très disputées, connaissant la rivalité qui existe entre les deux formations. Avant cela, on aura droit à la finale dames opposant l’USBBRH et les Curepipe Rangers à 17h. La formation des villes sœurs sera la grande favorite de ce match.

Il y a deux semaines, lors des demi-finales masculines, l’ASVP et le CSSC ont tous deux facilement dominé leurs adversaires. L’équipe vacoassienne s’est débarrassée de l’USBBRH 27-24, alors que le tenant du titre a battu l’ASPL 2000 sur le score de 34-22. La dernière confrontation entre les deux finalistes a eu lieu fin 2017 lors d’un match de classement de la Coupe des clubs de l’océan Indien. C’est le CSSC qui s’est imposé au terme des tirs au but, le score ayant été de 38-38 après le temps réglementaire.

«On se méfie de nos adversaires du jour. J’ai vu leur niveau lors de la demi- finale contre l’USBBRH. Le gardien Stephen Louis sera un de leurs atouts principaux et nous devrons être efficaces devant le but. Mes joueurs sont concentrés et nous avons assez d’expérience pour ce genre de rencontre. Je m’attends à un match intense, c’est pour cela qu’il faudra être agressifs et nous créer un maximum d’occasions », fait ressortir Vincent Virginie, le coach du CSSC.

Du côté des Vacoassiens, l’entraîneur Jason Chellen déclare que « nous sortons certes d’une belle prestation face à l’USBBRH, mais aucun match ne se ressemble et on devra sans doute encore mieux faire contre le CSSC. Comme en championnat, nous serons des outsiders qui joueront contre le favori sur le papier. La préparation en vue de cette finale s’est déroulée comme d’habitude. C’est une finale et chacun la joue pour la gagner. »

En féminin, l’USBBRH, habituée des grands rendez-vous, sera opposée aux Curepipe Rangers. La formation entraînée par Cédric Kistohurry voudra confirmer sa bonne fin de saison 2017 et étoffer sa vitrine avec ce prestigieux trophée. Toutefois, les Rangers pourraient se révéler difficiles à manœuvrer, car quelques anciennes joueuses sont revenues renforcer le groupe. Le coup d’envoi est prévu à 17h.