Ismaël Nazir

Ismaël Nazir, membre du Front libération national, croit que l’Attorney General, Maneesh Gobin, aurait dû démissionner parce qu’il n’aurait pas conseillé l’ancienne présidente de la République, Ameena-Gurib Fakim. « En agissant ainsi, il aurait violé son serment en tant que ministre », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse vendredi dernier.

Ismaël Nazir a rappelé que l’ex-présidente n’était jamais convenue d’une date de démission avec le Premier ministre et que c’est ce dernier qui a déclaré cela à la presse le 9 mars dernier. « Le Premier ministre a-il menti pour faire partir la dame ? s’est-il demandé. Le porte-parole du FLN s’est demandé aussi « si l’éclatement de l’affaire de la Platinum Card n’est pas une mesure de représailles de la part des Britanniques à travers la Barclays Bank.»

En ce qui concerne la commission Caunhye, Amika Bhujun, le président du FLN, a déploré que « pe mal utilise les ressources de la Cour suprême ki déjà ena des milliers de cas en souffrance. Pa pou ena aboutissement concret. Li riské suivi par ene judicial review. Bizin coné ki rôle ki Pravin Jugnauth, Ivan Collendavelloo et ministre mentor fine zoué. Couma capave met zot de côté. »

Selon lui, le pays aurait vécu l’affaire concernant l’ex-présidente et tous les acteurs qui étaient partie prenante de cette affaire doivent déposer. « Zot bizin done zot version pou permet la commission faire la part de choses », a-t-il insisté. Par ailleurs, a-t-il dit, le deal « papa-piti » a été utilisé pour piéger une grande partie de l’électorat