Le ministre Sudhir Sesungkur l’aurait giflé à deux reprises avant de s’en aller. Rashesh Ramprosand, photographe de profession, n’en revient toujours pas qu’un ministre ait pu avoir ce type de comportement pour une « affaire aussi banale que cela », confie-t-il ce matin au mauricien.com.

Les services de cet habitant de Brisée-Verdière avaient été sollicités pour le mariage de la fille du conseiller du village de Sebastopol Hansraj Sobrun. Rashesh Ramprosand accomplissait son travail lorsqu’à un certain moment, son collègue s’est retrouvé devant le ministre Sesungkur.

Ce dernier aurait réclamé qu’on ne lui barre pas la vue de la cérémonie. Le collègue en question aurait demandé au ministre d’aller se plaindre auprès de Rashesh, son employeur, s’il n’était pas content.

Peu de temps après, le garde-du-corps du ministre Sesungkur aurait demandé à Rashesh Ramprosand de le rejoindre à l’extérieur. C’est alors que le ministre en aurait profité pour gifler à deux reprises le photographe.

Une plainte pour agression a été déposée à la police de Montagne-Blanche contre le ministre des Services financiers.