Le prince William est accueilli à son arrivée à Amman par le prince Hussein bin Abdullah

Le prince William est arrivé dimanche en Jordanie, première étape d’une visite historique au Proche-Orient qui le conduira ensuite en Israël et dans les Territoires palestiniens. Le prince William, 36 ans, deuxième dans l’ordre de succession au trône britannique, a été reçu à son arrivée à l’aéroport militaire de Marka par le prince héritier Hussein ben Abdallah, 23 ans, avec lequel il aura des entretiens.

Il ne rencontrera pas le roi Abdallah II et son épouse, la reine Rania: le souverain hachémite s’est envolé jeudi pour Washington, où il doit rencontrer le président américain Donald Trump et discuter des principaux dossiers au Moyen-Orient, notamment du processus de paix israélo-palestinien. À Amman, le prince William doit aussi rencontrer des militaires britanniques, des réfugiés syriens et des jeunes Jordaniens.

Il visitera aussi des sites touristiques du royaume. Le duc de Cambridge «est impatient de construire une re- lation réelle et durable avec les gens de la région», a récemment indiqué son porte- parole. «Il est heureux que son programme lui permette de rencontrer des personnes de sa génération».

À son arrivée en Jordanie, le prince William, en costume noir, a reçu les honneurs de la garde royale jordanienne vêtue du traditionnel keffieh rouge et blanc, dans ce petit aéro- port de l’est d’Amman. Le maire d’Amman, Youssef al-Chawarbeh, et des diplomates étrangers en poste en Jordanie étaient présents à cette cérémonie d’accueil.

En soirée, le prince William a exprimé à l’occasion d’une cérémonie à la résidence de l’ambassadeur britannique son admiration pour la «persévérance de la Jordanie face à plu- sieurs défis humanitaires et de sécurité résultant des conflits dans la région». «La manière avec laquelle vous avez ouvert vos portes àdescentainesdemilliers de réfugiés de Syrie, en plus de votre engagement de longue date envers les réfugiés palestiniens sont remarquables», a déclaré le prince William louant «une société jordanienne ouverte et stable».

Lundi soir, le prince William se rendra en Israël où il visitera le lendemain à Jérusalem le mémorial de Yad Vashem, en mémoire des victimes de la Shoah. Il s’entretiendra avec le Pre- mier ministre Benjamin Netanyahu et le président, Reuven Rivlin.