Une clause de confidentialité dans le rapport entre la Mangalore Refinery and Petrochemicals Ltd (MRPL) et la State Trading Corporation ne permet pas qu’il soit rendu public.

C’est ce qu’a souligné la speaker, Maya Hanoomanjee, lors de la reprise des débats sur le budget 2018-2019 à l’Assemblée nationale lundi après-midi. Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval voulait que soient dévoilés les « terms of agreement » de ce rapport au public sur l’achat et la vente entre le MRPL et la STC en 2010.

« Il existe une clause de confidentialité qui stipule que chaque partie doit garder confidentiels les termes de cet accord », a-t-elle déclaré. Se basant sur les pratiques établies, elle a souligné que certains documents « peuvent être dévoilés s’ils ne causent aucun désagrément à l’intérêt public ».

De ce fait, le rapport, selon elle, ne peut être dévoilé car le MRPL vend ses produits pétroliers avec la STC.