Source : Internet

Le récidiviste Sheik Mohamed Parwez Fatehmamode, 32 ans, a été arrêté mardi suite à une tentative de vol sur une touriste de 19 ans, à Grand-Baie. Il sera interrogé sur les braquages commis dans plusieurs régions de l’île récemment. Une bande organisée, dont il serait à la tête, est suspectée d’être derrière ces délits.

Vendredi 8 décembre, trois hommes armés de sabres font irruption au bureau de change de Shibani à Tamarin. Ils emportent des coupures et des devises étrangères estimées à Rs 2 M et repartent à bord d’une voiture portant une fausse plaque d’immatriculation. Un mois plus tôt, le 9 novembre, trois hommes portant des casques intégraux pénètrent dans l’agence Western Union de Flic-en-Flac aux petites heures du matin. Ils emportent un coffre-fort contenant une somme de Rs 500 000. Les malfrats utilisent une voiture grise pour commettre leur forfait, mais sur des images de caméras surveillance, la CID de Flic-en-Flac n’a rien trouvé de concret.

Ces deux braquages seraient l’œuvre d’une bande organisée. Les enquêteurs soupçonnent Sheik Mohamed Parwez Fatehmamode, 32 ans, d’être le cerveau de la bande. Cet habitant de Camp-Yoloff, en liberté conditionnelle, avait été arrêté par la CID de Port-Louis à la suite du braquage de la SBM de la rue Royale, à Port-Louis, lors duquel Rs 4,1 M avaient été emportées.