Le Directeur des poursuites publiques (DPP) à décidé d’abandonner les charges provisoires retenues contre Devanand Ritoo. Il répondait d’accusations de “taking part in an unlawful assembly”, “obstructing a public road” et “assault against an agent of the civil authority” en cour de district de Port-Louis mardi 3 avril, dans le cadre d’une manifestation musclée devant les Caserne centrales le 16 janvier 2017.

Dhaneshwar Lutchmun, Iqbal Domun et Sadick Ali Ollite avaient également été arrêtés dans cette affaire, ils faisaient face à deux accusations provisoire de  “opposing police” et “obstructing a police road” . Sadick Ali Ollite répondait, lui, d’accusations provisoires de “taking part in an unlawful assembly” et de “obstructing a public road”.

Toutefois, en cour hier, Me Raj Baungally a soulevé la possibilité de loger une charge formelle contre Devanand Ritoo pour agression. Pour rappel, une douzaine de membres du Parti Travailliste, dont d’anciens ministres, avaient été arrêtés après des altercations devant les Casernes centrales le 16 janvier 2017.

Cette manifestation a pour cause l’arrivée de Navin Ramgoolam qui devait se rendre au CCID pour l’enquête sur l’affaire des Rs 220 millions saisies chez lui en février 2015.