Dans les coulisses

Steward Pharmasse a abattu un gros travail pour rester au contact de l’échappée

Un ancien vainqueur sur le Tour
François Morel, vainqueur du Tour de Maurice 1964 (selon les dires d’anciens coureurs), a rendu visite aux coureurs hier à l’arrivée de la première étape. Le Français, désormais établi à Maurice, a été sollicité pour remettre quelques prix.

Pharmasse au courage
Steward Pharmasse a démontré qu’il pouvait faire contre mauvaise fortune bon coeur. Hier, alors qu’il avait pris le bon wagon, il a été victime d’une panne. Il a alors remonté toute la file des voitures techniques et a réussi à recoller avec le groupe de tête. Il faut par ailleurs souligner que Steward Pharmasse est le leader du classement vétérans.

Thierry David et la bonne perf’du jour
Cela fait un moment qu’on n’avait pas vu Thierry David sur un vélo. Le sprinter du FFSC-KFC avait pris une pause en début de saison. Ce n’est que récemment qu’il s’y est remis. Et pour sa reprise, il a terminé 10e de l’étape, certes loin du vainqueur, mais il semblerait que les jambes aient bien répondu pour la première étape.

Parcours modifié
Les tracés des quatrième et cinquième étapes ont été modifiés. L’organisation a écourté l’étape de vendredi après-midi de trois kilomètres. Ainsi, l’arrivée de la quatrième étape sera jugée devant la Terre aux Sept couleurs au lieu de la Rhumerie de Chamarel. Samedi, les coureurs feront un petit détour par Camp Diable, Britannia, pour revenir sur le tracé initial, à Souillac. Au total, ils devront parcourir 111,8 km au lieu des 105 km annoncés.
Michel Thèze (DTN) :  « Pas si tranquille que ça… »
« Ce n’était pas une journée aussi tranquille qu’on l’espérait. Il y a eu la crevaison de Christopher Lagane. Et les Sud-Africains ont vite compris qu’ils pourraient en tirer profit. Par contre, on conserve le maillot jaune, même si cela ne se fait pas dans la facilité. En plus de tout ça, nous prenons les trois premières places de l’étape. Désormais, tout le peloton a les yeux rivés sur nous. Et on sait que personne ne nous fera de cadeaux. »

Yannick Lincoln (vainqueur d’étape) : « Une bonne journée… »
« On a perdu un maître d’armes lorsque Christopher Lagane a crevé. Mais à bien y voir, on a connu une bonne journée avec une nouvelle victoire d’étape. Par contre, j’aurais aimé que ce soit Alexandre Mayer qui la remporte. C’est mon poulain et il a fait un gros boulot tout au long de la journée. Maintenant, il faudra dégager ensemble une stratégie pour la suite du Tour. »

Olivier Lecourt (maillot jaune) : « Jouer tactique »
« On voulait jouer tactique et notre coup de bordure a payé. Mais on a perdu Christopher juste au moment où on était à bloc. Cela dit, les Sud-Africains ont voulu tout faire sauter, mais ils ont gaspillé des cartouches en s’épuisant. Vendredi matin, il reste encore l’étape du chrono. Je tourne plutôt bien au chrono généralement. Par contre, je n’ai pas le vélo que j’utilise en France. On m’en a prêté un et je vais essayer de le régler pour être prêt pour vendredi matin. »